Mariages : le bonheur à deux continuera même en cas de veuvage

Et si la vie de couple réussie rendait la vieillesse plus belle même sans l’être aimé ? Vivre ensemble au quotidien et durant de nombreuses années est bien souvent difficile, des paramètres viennent bousculer l’harmonie du couple, mais si par miracle, les deux personnes arrivent à s’accorder durant plusieurs années sans penser aux nuages et que le bien-être demeure jusqu’à et après la mort de l’un des deux conjoints, le veuvage serait plus doux à supporter malgré la perte de l’être aimé.

En 2016, vivre ensemble, c’est très souvent impossible, la vie, le travail, les problèmes financiers, le non-respect des valeurs… Cet ensemble conduit de nombreux couples à se séparer sans avoir essayé la compassion, la tolérance. Auparavant se marier, c’était souvent pour la vie, les compromis faisaient partie du quotidien, aujourd’hui dès la première pluie, chacun part de son côté et l’amour dans tout cela, le paramètre indispensable pour bien réussir une union, sans l’autre rien n’est possible. C’est sans doute cela le secret, l’amour des deux partenaires qui perdureront tout au long de l’union et malgré les obstacles. Vivre avec l’autre, c’est grandir et s’épanouir à ses côtés et lorsque l’on interroge les couples sur le mariage et la réussite, on réalise que l’évolution d’une personne se construit par rapport à l’autre sans aucun doute, c’est comme une évidence. Le bien-être des deux conjoints est complémentaire.

Le bonheur au cours du mariage se prolongera même si le partenaire devient veuf

Ce bien-être demeurerait intact après le décès de l’un des deux partenaires et ce résultat a été mis en évidence par des chercheurs qui ont fait paraître leurs travaux dans la revue Psychological Science relayée par Pourquoi Docteur, pour arriver à de telles conclusions, les scientifiques en charge de cette étude ont suivi plus de 546 couples dont l’une des deux personnes est morte au cours de l’étude et plus de 2500 couples dont les deux conjoints sont encore en vie.

L’amour reste le plus fort même après la mort

Les scientifiques estimaient avant cette enquête que la qualité de vie aurait pu être altérée de façon négative après la mort de l’un des deux partenaires, mais au vu des résultats, le bien-être et l’harmonie durant la période de vie ensemble perdureraient après le décès de l’un des deux. Une fois l’être cher disparu, il est malgré tout présent, l’amour n’est pas mort, il subsistera jusqu’à la fin, le décès n’a pas arrêté le sentiment amoureux. Le bonheur, la plénitude malgré la mort de l’autre, combien de couples en rêvent ? La qualité de vie a de toute évidence une influence sur le bien-être. Et si l’amour était le secret ?

Mariage, Pixabay – Olessya

59 vues

Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Réagissez !