Accueil / Actualités / Adolescents : le cancer est une source d’angoisse à cause d’une méconnaissance

Adolescents : le cancer est une source d’angoisse à cause d’une méconnaissance

Malgré leur jeune âge, ils se sentent concernés par le cancer, ils sont conscients de la gravité de la maladie. Ils sont plus de 74% à le redouter selon un sondage OpinionWay. A l’occasion de la semaine nationale de lutte contre le cancer, la ligue a testé les jeunes sur ce sujet grave. Chaque année, ce sont plus de 2550 nouveaux cas qui sont diagnostiqués chez les enfants (1750), les adolescents (800), bien que rares, ils constituent la deuxième cause de mortalité chez les 1-14 ans, la troisième cause pour les 15-18 ans. La survie des enfants, des adolescents s’est considérablement améliorée ces dernières années avec plus de 80% de guérison.

Adolescents

Le cancer ne laisse pas les adolescents indifférents

Les cancers chez les moins de 15 ans sont plus particulièrement les leucémies, les tumeurs du système nerveux, les lymphomes. Lorsque la maladie frappe à cet âge, elle intervient lors d’une période de grands bouleversements physiques, émotionnels, le cancer à ce moment de la vie est alors difficile à gérer. La modification de l’image induite par le cancer et les traitements peuvent avoir un retentissement néfaste sur les relations sociales avec les autres adolescents, la maladie handicape également les projets de vie de l’enfant malade. Comment alors remettre en question le choix des études du fait de la pathologies ainsi que des traitements lourds ? Ce que l’on peut affirmer, c’est que les adolescents craignent le cancer, 48% pour eux-même, 68% pour leurs parents. Plus de 96% des jeunes interrogés incriminent le tabac comme étant un produit responsable, pourtant, ils sont nombreux à fumer mais ils savent la dangerosité de la cigarette, ce n’était pas le cas il y a plus de 20 ans.

Le manque d’informations concernant le cancer est pointé du doigt

Un autre facteur à risque l’alcool, ils sont plus de 80% à le citer comme étant un élément déclencheur de la maladie, ils ne sont plus que 48% à le mentionner pour ce qui est le manque de sport, 67% pour l’alimentation, le cannabis, pourtant ce sont également des facteurs aggravants. En ce qui concerne la guérison, 82% des adolescents estiment que l’on peut en réchapper mais que malheureusement les traitements sont trop chers pour 89%. Plus de la moitié des adolescents questionnés regrette de ne pas être assez informés sur les sujets liés au cancer. La prévention et l’information sont primordiales car plus de 40% des cancers sont évitables, une bonne hygiène de vie peut avoir un impact favorable sur la santé. Le but : redoubler les campagnes de prévention auprès des jeunes. Il est important de bien connaître la maladie afin de mieux s’en protéger, cela le plus tôt possible.

Adolescents, Pixabay – Fangirl

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Test urinaire

L’urine, injustement mal-aimée, recèle des vertus insoupçonnées

L’urine est un liquide organique, odorant, transparent, de couleur jaune ambrée qui est sécrété par …

Réagissez !