LOADING

Type to search

Tags: ,

Une alerte à l’ambroisie dans la région Lyonnaise

1 année ago
Share

Le pic de pollinisation devrait arriver entre le 9 et le 12 août prochain. La cause principale, les températures élevées de la première quinzaine de juillet. La saison des pollens, des rhumes des foins se sont éloignés, mais c’est à l’ambroisie de faire son retour, de causer des ravages chez les personnes allergiques. Air Rhône Alpes ainsi que le réseau national de surveillance aérobiologique alertent sur la présence de pollen dans la région Lyonnaise, plus de 13% de la population serait en effet sensible à l’ambroisie qui déclenche principalement des rhinites, de l’asthme, de l’urticaire, de l’eczéma.

Ambroisie

L’ambroisie prolifère rapidement en France

L’agence régionale de la santé évalue les dépenses publiques à plus de 15 millions d’euros par an. La pollinisation de cette plante peut se produire jusqu’en octobre prochain, il est donc primordial de s’en prémunir afin d’en éviter tous les désagréments. L’ambroisie est une plante invasive qui provoque des allergies. Le nombre de personnes sensibles à ce végétal a doublé depuis 2004. Les zones urbaines et rurales sont de plus en plus touchées. La situation est d’ailleurs préoccupante, selon une étude réalisée par des chercheurs du CNRS dont les résultats ont été publiés dans la revue Nature Climlate Change, la concentration en pollen d’ambroisie pourrait quadrupler d’ici 2050. Cette plante peut infester les bords des routes comme les champs de tournesol qui sont une bonne alternative à la culture, peu d’eau, ils nourrissent les abeilles.

L’ambroisie qui infeste un champ peut entraîner des pertes jusqu’à plus de 30%

Il n’existe au niveau national et européen aucun texte de réglementation contre la lutte de l’ambroisie. Contenir cette plante à un niveau supportable nécessite la combinaison des efforts de tous. Repérer sa sensibilité permet de soigner efficacement les irritations. Les personnes allergiques peuvent suivre un traitement antihistaminique, il est également conseillé d’éviter le plus possible les régions les plus touchées. Une fois rentré au domicile, il est conseillé de se laver les cheveux, de changer très souvent le linge de lit, mais le plus efficace reste l’éradication de la plante. Toute personne qui constate des plants peut prévenir sur le site, les autorités organiseront l’éradication des plantes.

Ambroisie, Pixabay – auntmasako

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *