Accueil / Actualités / Alpes : le réchauffement climatique à l’origine de multiples écroulements

Alpes : le réchauffement climatique à l’origine de multiples écroulements

Les Alpes subissent le réchauffement climatique de plein fouet le dégel est à l’origine des écroulements qui ont tendance à se multiplier. Ce sont plus d’une centaine qui ont été référencés ces dernières semaines.

Les Alpes
Les Alpes / Crédit Photo : Wikipédia – Wurzeller

Les Alpes représentent le parfait témoin pour illustrer l’impact du réchauffement climatique sur l’environnement. Des alpinistes présents sur les lieux ont pu filmer de tels phénomènes et les vidéos ont été partagées sur YouTube. Par conséquent, le 27 août dernier, un écroulement avait lieu à l’Aiguille du Tacul, mais ce n’est pas le seul, car près de 150 auraient été référencés depuis le début de l’été. La situation est donc dramatique et surtout inquiétante, car le réchauffement climatique a plusieurs impacts.

Les Alpes sont frappées par le réchauffement climatique

Dans les Alpes, il cause la chute des montages et le phénomène est au cœur d’un record pour l’année 2015. Toutefois, le réchauffement climatique est aussi à l’origine de la fonte des glaciers et ce contexte est préoccupant, car elle entraîne une hausse des mers et des océans. Sur le long terme, cela pourrait provoquer une multitude d’inondations et la disparition de certaines villes côtières. Au mois de juillet, une canicule a frappé la France et elle n’a pas épargné les massifs montagneux, car les Alpes et notamment le Mont-Blanc ont été impactés.

Des écroulements dans les Alpes menacent la stabilisation des montagnes

Les scientifiques pensaient que le record de 2003 n’aurait pas pu être battu, il ne fallait pas sous-estimer 2015, car les écroulements sont beaucoup plus nombreux. L’un d’entre eux s’est déroulé à la Tour Ronde et les alpinistes qui se trouvent à proximité peuvent être au centre d’un contexte difficile, voire dangereux. Par conséquent, les montagnes sont instables et ce sont des milliers de m3 qui sont partis en poussière ces dernières années. Les statistiques montrent qu’en huit ans, 650 écroulements ont eu lieu dans les Alpes et ils ont emporté 45 000 m3 aux alentours de 3100 à 3500 mètres.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Seniors

Canada : unis par le mariage depuis 75 ans, ils s’éteignent à quelques heures d’intervalle

C’est une histoire d’amour, inaugurée durant la Seconde Guerre mondiale, qui aura duré pas moins …

Réagissez !