Accueil / Actualités / Amour ou alcool : l’organisme répond de la même manière

Amour ou alcool : l’organisme répond de la même manière

L’amour ou l’alcool engendrent les mêmes conséquences sur l’organisme selon une étude britannique alors que l’un est sain et l’autre néfaste.

Amour
Amour / Crédit Photo : Pixabay – Olessya

Il peut paraître assez consternant de comparer l’alcool à l’amour, car le sentiment d’union est beau alors que l’alcoolisme est un fléau qui a le pouvoir de transformer rapidement un quotidien en un puits sans fond. La responsable de cet état se nomme ocytocine et c’est une hormone sécrétée notamment lors de la passion pour un autre. Elle provoque donc certains effets comme une inhibition de la peur, car il est bien connu, pour son amoureux, nous serions prêts à gravir les montagnes les plus hautes et à décrocher la Lune sans aucune hésitation.

L’alcool et l’amour provoquent les mêmes états chez l’Homme

En face, l’étude montre que les effets provoqués par l’alcool sont identiques, car certains adeptes de ces boissons perdent toutes les notions de barrières et ils ne voient que leur objectif. Il est également bien connu qu’un homme timide qui boit perd ce frein et laisse ses émotions s’exprimer. De ce fait, si l’organisme réagit de la même façon sur ce point en ce qui concerne l’amour et l’alcool, il est important d’insister sur le fait que ce dernier est dangereux pour la santé contrairement à une union qui reste positive même si parfois des désagréments jonchent le quotidien.

L’ocytocine, l’hormone de l’amour produit des effets similaires à l’alcool

Pour rappel, l’ocytocine est une hormone sécrétée par l’hypophyse postérieure. Elle a tendance à agir sur les muscles de l’utérus ainsi que les glandes mammaires. Il faut également noter qu’elle fait référence à un certain moment de la vie d’une femme, car elle signifie accouchement rapide grâce à « Ocy » et « Tocine ». De ce fait, cette hormone est sécrétée à la naissance et certains estiment qu’elle est responsable du lien qui se tisse entre la maman et le bébé dès les premiers instants. Elle est également présente en amour selon une étude partagée par Neuroscience and Baobehavioral Reviews et relayée notamment Eurekalert.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Sexe

La définition délicate de la durée normale d’un rapport sexuel

Quelle est la durée normale d’un rapport sexuel ? Un rapport, qui en appelle à …

Réagissez !