LOADING

Type to search

Andreas Lubitz : son corps retrouvé, son père est dévasté

3 années ago
Share

Andreas Lubitz a dévasté des familles et son père a été très atteint par son geste dont il porte la responsabilité. Il s’est donc rendu près de la stèle.

A320 de la Germanwings

A320 de la Germanwings

« Il s’est mis à genoux plusieurs fois devant la stèle » mise en place en hommage aux passagers qui ont perdu la vie dans le crash de l’A320. Le père du copilote est bouleversé par ce tragique drame, il en porte toute la responsabilité. Les familles des victimes ont été accueillies par le maire de Prads-Haute-Bléone, Bernard Bastolini et parmi toutes ces personnes épeurées, le père d’Andreas Lubtiz était présent : « on a l’impression que cet homme porte toute la dimension de la catastrophe » a souligné l’élu. Ce père dont la vie est brisée, il a appris la mort de son fils et cela reste tragique pour un parent, mais de surcroît, il a réalisé qu’il est peut-être responsable de la mort des 150 passagers de l’appareil dont son fils était le copilote. Cela est pour cet homme une détresse insurmontable.

 

Le père d’Andreas Lubitz est dévasté par ce drame

Quand il est arrivé sur les lieux, il s’est agenouillé plusieurs fois devant la stèle qui a été érigée en hommage aux victimes de l’A320, il va porter le poids de cette catastrophe, le suicide de son fils et la responsabilité de ce drame impensable. Le maire de cette petite commune a déclaré sur l’antenne de BFMTV que le père d’Andreas Lubtiz « était effondré, je respecte cet homme, il se trouve dans une situation qu’il n’a pas demandé », c’est le ressenti personnel de l’élu du village. En ce qui concerne les avancées des recherches, les enquêteurs ont recueilli la moitié des corps des victimes à l’aide de l’ADN, ils vont désormais être comparés à ceux des familles pour pouvoir enfin donner un nom à chacun des disparus.

Andreas Lubitz aurait été retrouvé sur les lieux

Le corps d’Andreas aurait déjà pu être identifié lors des recherches en montagne, les informations que le quotidien allemand auraient obtenu auprès des enquêteurs français attestent de cette nouvelle, l’ADN aurait été confirmé. Ce geste du copilote reste inexplicable et rare dans l’histoire des catastrophes aériennes, pourtant d’autres cas de ce genre ont pu exister, on en a recensé 5 en 20 ans.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *