LOADING

Type to search

Annecy : un bizutage scatologique dans un lycée entraîne des victimes

2 années ago
Share

Le bizutage a la vie dure, malgré son interdiction. Quatre élèves de terminale ont été placés en garde à vue puis relâchés dans la journée de vendredi pour avoir forcé des élèves à subir un bizutage de nature scatologique, ils ont reconnu les faits qui leur étaient reprochés, ils fréquentaient tous les quatre le prestigieux lycée Berthollet à Annecy.

Bizutage

Bizutage / Crédit Photo : Wikipédia – roberto herrera

Les faits se sont déroulés dans la ville d’Annecy en Haute-Savoie et selon le site internet du Dauphiné qui a révélé l’affaire dans la soirée de vendredi, cinq élèves auraient porté plainte après avoir subi un bizutage violent. Les faits sont particulièrement graves pour être remontés jusqu’au gouvernement et à l’éducation nationale. Les quatre élèves ont été interrogés par les enquêteurs de la brigade des mœurs mineurs, ils ont été relâchés, mais ils sont exclus de l’établissement afin qu’ils ne rencontrent plus leurs victimes, selon les sources de l’enquête, ils ne devraient pas être réintégrés dans l’établissement scolaire.

Un bizutage scatologique humiliant dans un lycée d’Annecy

D’après les premières informations, le bizutage qu’ils faisaient subir à leurs victimes était de nature scatologique, une brosse à dents imprégnée de matières fécales qu’ils devaient se passer dans la raie des fesses. Ces humiliations qui s’apparentent à des violences sexuelles sont organisées en parallèle de la loi se révèlent être particulièrement humiliantes. Des faits qui pourraient conduire les suspects si les faits sont avérés à des peines de prison de 6 mois et à des amendes de 7500 euros, lorsque les bizutages sont très violents et dégradants les peines de prison peuvent atteindre 5 ans de prison.

L’affaire du bizutage entache l’image de ce prestigieux lycée d’Annecy

Le rectorat a déclaré dans un communiqué que toutes les dispositions avaient été prises pour aider les victimes, une cellule psychologique a été mise en place pour les élèves traumatisés. Ce lycée est réputé, sa section sportive mixte de handball voit du coup son image salie par cette affaire de bizutage. Des auditions sont en cours et il se pourrait que de telles pratiques durent depuis longtemps dans l’établissement, les victimes auraient gardé le secret.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *