Accueil / Actualités / Antarctique : la fonte des glaciers est problématique et irréversible

Antarctique : la fonte des glaciers est problématique et irréversible

En Antarctique, la fonte des glaciers est préoccupante puisque le phénomène est irréversible. Les conséquences sont problématiques.

Photo d'illustration de la fonte des glaciers
[/media-credit] Photo d’illustration de la fonte des glaciers
La fonte des glaciers à l’ouest de l’Antarctique (Kohler, Pop, Smith, Haynes, Thwaites et Pine Island) est très préoccupante. Ce phénomène est une conséquence directe du réchauffement climatique. Avec la hausse des températures, la glace a tendance à fondre et cela influe sur le niveau des océans. Certains experts estiment que si cette situation continue à ce rythme, certaines villes installées sur les côtes pourraient disparaitre sous les eaux. De plus, des chercheurs ont précisé dans la revue Geophysical Research Letters que la fonte pouvait augmenter le niveau de 1.2 m.

Une fonte des glaciers problématique pour les côtes

Certains experts se sont penchés sur la fonte des glaciers en Antarctique, mais ils ne s’imaginaient pas que le phénomène soit aussi rapide. Leur disparition est donc plus rapide que prévu et selon eux, elle est irréversible. Par conséquent, il sera impossible de retrouver les glaciers des dernières décennies. En parallèle, cette fonte pourrait avoir un impact sur les autres glaciers. Si cette crainte venait à se confirmer, le niveau des océans serait augmenté de plus de 3 mètres dans les prochains siècles. Cette étude permet ainsi de tirer la sonnette d’alarme notamment en alertant sur les risques du réchauffement climatique. Si aucune mesure n’est entreprise pour les gaz à effets de serre, des millions de personnes qui habitent sur les côtes pourraient être affectées par une montée des eaux de 90 cm.

Disparition d’un glacier de l’Antarctique

Selon les scientifiques, la fonte des glaces a donc atteint un point de non-retour et ils seront « un contributeur majeur à la montée des océans au cours des décennies et des siècles à venir ». Une autre étude publiée dans la revue Science est alarmante puisque les scientifiques prédisent la disparition du glacier Thwaites qui a une largeur de 120 km. Cette fonte produirait ainsi une hausse des océans de 60 cm au cours des prochains siècles.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !