Accueil / Actualités / Assurance maladie : de fortes économies possibles avec les marges

Assurance maladie : de fortes économies possibles avec les marges

L’Assurance maladie doit trouver une solution pour réaliser de sérieuses économies. Le montant évoqué fait un peu peur aux Français, mais le plan évoqué est important et il sera aidé par les marges.

Médecin
Médecin / Crédit Photo : Pixabay – DarkoStojanovic

Le secteur de la santé en France semble être un gouffre où les millions s’échappent aisément. Pourtant, le gouvernement doit établir le budget de la Sécurité sociale pour 2016 et au vu des derniers calculs, la facture ne pourra pas passer et cela entraîne ainsi des révisions des différentes mesures en place. Une seconde mauvaise nouvelle a été observée du côté de Marisol Touraine, la ministre de la Santé. Cette dernière est intervenue sur RMC et BFMTV pour évoquer le futur de l’Assurance maladie.

Le secteur de la santé dans le collimateur du gouvernement pour le budget 2016

Alors que des économies doivent être faites, la France s’apprête à dépenser en supplément 3.2 milliards d’euros. L’objectif consiste à améliorer le secteur de la santé, mais avec le contenu des caisses, il est assez difficile d’y faire face. Elle a donc révélé que des économies seront faites et elles seraient possibles au vu des marges mises en place comme l’a révélé Nicolas Revel, le directeur général dans ce fameux plan qui a été remis au gouvernement. Ce dernier est libre de le suivre ou de s’en inspirer pour établir le budget de l’année prochaine.

Le gouvernement tente donc de piocher du côté de l’Assurance maladie pour réaliser des économies et boucler le budget de l’année prochaine. Toutefois, comme ce fut le cas lors des années précédentes, cela relèvera sans doute d’un véritable casse-tête. Dans tous les cas, quelques solutions ont déjà été trouvées pour tenter d’augmenter les dépenses tout en faisant des économies et le mot clé semble être « Raisonnable« .

Des axes de réflexion pour obtenir une économie à l’Assurance maladie

L’Assurance maladie a donc le défi d’économiser plus de trois milliards d’euros et plusieurs pistes sont ainsi mises en place. L’axe principal de ce plan pour atteindre la réussite s’articulerait autour de la prévention. En maximisant cette dernière, les dépenses de santé pourraient être réduites, car les malades seraient moins nombreuses. Par conséquent, elle préconise de renforcer la sensibilisation tout en offrant de meilleurs soins en régularisant les différentes prescriptions. Un autre axe de travail est mis en avant pour atteindre l’objectif : le transport des patients qui utilisent les taxis.

En effet, les personnes ont la possibilité via l’Assurance maladie de bénéficier de transports pour se rendre à l’hôpital ou chez un spécialiste. Cela leur permet d’accroître leur mobilité, de bénéficier de soins alors qu’elles ne peuvent pas se déplacer. Toutefois, les dépenses dans ce domaine sont importantes et pourraient être réduites avec des enveloppes pour différents établissements.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !