Accueil / Actualités / Attentats : les Français s’intéressent aux gestes de premiers secours de la Croix Rouge

Attentats : les Français s’intéressent aux gestes de premiers secours de la Croix Rouge

Les derniers évènements qui ont frappé notre pays ont causé la mort de dizaines de personnes, ils ont sans doute provoqué cet engouement de la population pour les gestes qui sauvent. Lors des attentats, certaines confrontées à l’horreur se sont retrouvées impuissantes, inaptes à faire ne serait-ce qu’un massage cardiaque, un point de compression… Pour remédier à cette demande de plus en plus forte, plusieurs formations se sont mises en place. La caravane de la Croix Rouge sillonne les routes de France pour donner aux vacanciers ainsi qu’à toute personne qui le souhaite un enseignement sur les premiers gestes de secours.

Premiers secours

La Croix Rouge cet été a décidé de s’arrêter dans plus de neuf villes du 22 juillet au 20 août

Cette association en raison de la multiplication des attentats meurtriers propose en premier de savoir alerter puis en attendant les premiers secours de masser, défibrer, poser un garrot, traiter une hémorragie. Ce sont des gestes que la Croix Rouge n’enseignait plus depuis 10 ans. Si l’on veut aller un peu plus loin dans la formation deux heures vous sont proposées. Comment ne pas rester inactif en ces temps troublés où un attentat peut survenir à n’importe quel moment, n’importe où ? Le premier ministre, Manuel Valls a qualifié la France comme étant en état de «  guerre ». Il faut bien souvent une dizaine de minutes avant que les premiers secours n’arrivent, durant ce laps de temps tout peut évoluer très vite selon les blessures.

Stabiliser une victime peut faire toute la différence

Depuis les attentats qui ont frappé notre pays, la demande de formation augmente de plus de 40%, savoir comment réagir fait à l’invraisemblable. Seulement 5% de la population connait les gestes qui sauvent. Cette année encore la Croix Rouge a décidé de réagir, elle a dû s’adapter. Les enfants sont également sollicités, les 6-10 ans peuvent s’initier à la réduction des risques, les enfants de 3 ans peuvent découvrir via des dessins ludiques comment composer un numéro de téléphone si un proche est en détresse. Depuis la création de la caravane en 1999, c’est près de 47.000 personnes qui ont été initiées aux gestes qui sauvent. Le 11 août elle sera à Roquebrun, le 12 à la Salvetat sur Agout, le 18 à Cassenon sur Orb, le 20 à Illkirch-Graffenstaden. Bien évidemment ces formations sur la route des vacances sont gratuites.

Premiers secours, Pixabay – kerttu

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Huile

De l’huile dans les bras, un jeune Russe inquiète les réseaux

Ce jeune homme, ancien militaire affiche sa musculature impressionnante sur les réseaux sociaux. Des biceps …

Réagissez !