Accueil / Actualités / Australie et les cabines UV : bannies à cause des mélanomes

Australie et les cabines UV : bannies à cause des mélanomes

En Australie, les cabines de bronzage sont désormais persona non grata. L’interdiction a été mise en place à cause de la prolifération des mélanomes.

Cabine de bronzage
Cabine de bronzage

L’Australie a mis en place l’interdiction des cabines de bronzage alors qu’elles sont autorisées sur le sol français malgré la demande il y a deux ans. Les mineurs n’y ont toutefois pas accès, mais les cabines UV seraient à l’origine de 19 à 76 morts en France à cause du développement d’un mélanome. Ces chiffres ont été transmis par la BEH, mais ceux proposés par l’ONG Cancer Council Victoria en Australie montrent que les cabines de bronzage seraient à l’origine de 1281 mélanomes.

Plusieurs états en Australie bannissent les cabines de bronzage

Les jeunes sont également des consommateurs de cabines UV en Australie et un mélanome sur six serait causé par ces dernières. Les états australiens ont donc mis en place l’interdiction de ces solariums et une stratégie a été mise en place pour les bannir totalement. Dans deux états à savoir la Nouvelle-Galles-du-Sud et le Victoria, les propriétaires de cabines de bronzage sont invités à procéder à un échange puisque l’appareil donne le droit à une prime de 1300 euros. En parallèle, deux états n’ont pas souhaité rejoindre le mouvement à savoir l’Australie-Occidentale et la Tasmanie.

Les cabines de bronzage responsable de 43 décès par an en Australie

Même si l’interdiction n’est pas effective dans ces deux zones de l’Australie, les états ont promis de renforcer la législation sans pour autant donner plus d’informations à ce sujet. Les cabines de bronzage sont donc néfastes pour la santé puisqu’elles favorisent le développement d’un cancer de la peau. L’interdiction a également été acceptée, car les chiffres sont alarmants, car 43 décès seraient imputés à ces cabines UV sur le sol australien. Ces dernières ont donc la capacité d’augmenter considérablement le risque d’un cancer de la peau notamment lorsque l’exposition est régulière avant 35 ans.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Les pleurs d'un bébé

La tête plate est-elle en lien avec la crainte de la mort subite du nourrisson ?

La semaine nationale de prévention de la mort subite du nourrisson se déroule du 18 …

Réagissez !