Accueil / Actualités / Bac 2014 : des sujets assez complexes pour la philosophie

Bac 2014 : des sujets assez complexes pour la philosophie

Le Bac 2014 a ouvert ses portes avec des sujets assez complexes et surtout très vagues pour certaines filières. Voici ce que les bacheliers ont découvert.

Examen du Bac
[/media-credit] Examen du Bac
Il fallait être inspiré lors de cette première phase du Bac 2014 avec l’examen de philosophie. Cette matière est toujours très redoutée par les élèves et les sujets ont été assez complexes. Pour la filière technologique (coefficient 3), il fallait prendre « La diversité des cultures fait-elle obstacle à l’unité du genre humain ? » ou « Peut-on être indifférent à la vérité ? ». Les bacheliers avaient à leur disposition une explication de texte signée Kant (Doctrine de la vertu) datée de 1795.

Les propositions pour les séries S et technologique au Bac 2014

Le Bac 2014 était également l’heure pour les scientifiques (coefficient 3) de mettre en avant leur avis concernant trois sujets, dont une explication de texte. Cette dernière était signée René Descartes (Règles pour la direction de l’esprit) et datée de 1628. Les bacheliers pouvaient opter pour deux autres sujets à savoir « Vivons-nous pour être heureux ? » ou « L’artiste est-il maître de son œuvre ? ». Au vu des sujets, nous espérons que les bacheliers étaient inspirés par ces sujets qui sont tout de même assez vagues et parfois complexes. En ce qui concerne, la publication des résultats, les dates et les horaires sont déjà connues.

Les sujets du Bac 2014 pour les séries ES et L

Lors de ce Bac 2014, il y avait également « Suffit-il d’avoir le choix pour être libre ? » ou « Pourquoi chercher à se connaitre soi-même ? ». Ces deux sujets accompagnés d’une explication de texte signée Hannah Arendt (Condition de l’homme moderne) datée de 1958 étaient réservés à la série économique (coefficient 4). Enfin, l’épreuve de philosophie est la plus importante pour la filaire littéraire puisqu’elle représente un coefficient 7. Au menu, les bacheliers avaient une explication de texte de Karl Popper (La connaissance objective) datée de 1972 ainsi que deux sujets intitulés « Les œuvres d’art éduquent-elles notre perception ? » et « Doit-on tout faire pour être heureux ? ».

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Huile

De l’huile dans les bras, un jeune Russe inquiète les réseaux

Ce jeune homme, ancien militaire affiche sa musculature impressionnante sur les réseaux sociaux. Des biceps …

Réagissez !