Accueil / Actualités / Bébé mort à Toulouse : les révélations de l’autopsie

Bébé mort à Toulouse : les révélations de l’autopsie

Le bébé décédé en février dernier au CHU de Toulouse avait été opéré des amygdales, le résultat de l’autopsie est désormais connu et du sang expliquerait la mort.

Bébé
Bébé / Crédit Photo : Pixabay – jarmoluk

Le petit Aymen n’avait que 21 mois quand il a succombé à une opération des amygdales le 7 février dernier au CHU de Toulouse. Les résultats de l’autopsie ont été révélés aujourd’hui mercredi, RTL a consulté le rapport, il révélerait que l’enfant serait mort d’un arrêt cardio-respiratoire résultant d’une hémorragie très importante, le sang qui était présent dans sa bouche l’aurait empêché de respirer normalement. L’équipe médicale en charge du bébé aurait tardé à le réopérer. Ce n’était pourtant qu’une intervention très banale, un acte chirurgical très commun, mais pour ce petit garçon les choses ne se sont pas déroulées comme il fallait.

Le bébé est mort au CHU de Toulouse suite à une opération

Après l’opération, en salle de réveil des saignements sont apparus dans la bouche et le nez du bébé, l’infirmière chargée de sa surveillance a appelé le chirurgien qui avait fait l’opération, mais ce dernier n’aurait pas jugé bon de réopérer l’enfant, les saignements se seraient arrêtés spontanément. La maman du petit Aymen a dénoncé le contraire, son enfant perdait beaucoup de sang à l’arrivée dans sa chambre. Deux heures plus tard, le bébé a été réopéré, mais il a sombré dans un coma et une mort cérébrale a été prononcée.

 

Les parents du bébé mort portent l’affaire en justice

Quatre jours plus tard, les parents ont débranché les machines qui maintenaient leur fils en vie artificiellement. À la suite des révélations de l’autopsie, l’avocat de la famille du petit garçon décédé va porter l’affaire devant les tribunaux pour « homicide involontaire contre X ». Le CHU de Toulouse interrogé n’était pas au courant de la procédure et de ce fait « il ne souhaite pas commenter les déclarations » selon Ouest-France. Depuis trois mois, les parents du petit Aymen se battent pour connaitre la vérité sur la mort de leur fils.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Une bactérie

Madagascar : l’épidémie de peste ne cesse de progresser avec désormais 80 morts à déplorer

La peste (essentiellement pulmonaire) se propage d’une façon épidémique particulièrement fulgurante à Madagascar ; le …

Réagissez !