Accueil / Actualités / Belgique : à son tour face à une opération antiterroriste

Belgique : à son tour face à une opération antiterroriste

Hier au soir, en Belgique, la police a déjoué un attentat qui semble-t-il était imminent. Il était préparé par des djihadistes qui revenaient de Syrie.

Attaque en Belgique
Attaque en Belgique

L’opération qui a eu lieu dans la soirée a fait deux morts parmi les suspects, la police a dû faire face à plusieurs interventions dans le pays. C’est à Verviers en Belgique vers 18 heures que la ville a perdu sa tranquillité. Une opération de grande envergure a bouleversé le quotidien des habitants. Le procureur du parquet fédéral a déclaré : « les suspects ont ouvert le feu au moyen d’armes de guerre et d’armes de poing dont certaines de types kalachnikov, même blessés ils ont continué à tirer ». La police a tué deux suspects et a interpellé le troisième sur place. Il faut signaler qu’ aucun blessé n’est à déplorer chez les témoins et les policiers. Le premier ministre Charles Michel a souligné lors d’une réunion : « la peur doit changer de camp, l’ opération déclenchée hier est le fruit de plusieurs mois de travail ». 184 Belges sont partis en Syrie pour combattre, 110 sont revenus dans le pays.

La Belgique a un niveau d’alerte relevé a 3 sur un maximum de 4

Les habitants de Verviers ont entendu trois grosses détonations. Quelques minutes plus tard le quartier était bloqué et les voitures de police envahissaient la rue et prenaient d’assaut l’ancienne boulangerie. Des perquisitions ont été organisées dans les banlieues de Bruxelles. A l’heure actuelle, les sources policières ne peuvent pas dire si il y a un lien avec Amey Coulibaly, l’un des auteurs des attaques de Paris. La ville de Verviers était considérée comme un foyer de radicalisation islamique, six personnes étaient parties faire le djihad.

La Belgique renforce son dispositif de sécurité

Aujourd’hui, les écoles juives sont fermées, l’entrée des commissariats est très contrôlée et des moyens sont mis en œuvre pour sécuriser la vie de la Belgique. En parallèle, avec tous ces évènements, Lassana Batilly, « le héros » du super marché kacher qui a aidé les clients à se cacher pendant la prise d’otages sera naturalisé mardi 20 janvier. Ce jeune homme de 24 ans était en France depuis 2006, il avait demandé sa naturalisation en juillet 2014.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Un soda

Sexualité au top : quels sont les aliments à éviter car nuisibles à la libido ?

Vous ne le saviez peut-être pas, mais si vous avez l’intention de faire l’amour, certains …

Réagissez !