Café contre le cancer de la peau : 4 tasses par jour suffiraient

Le café réduirait le développement d’un cancer de la peau. Cette boisson appréciée serait donc bénéfique pour l’organisme en consommant 4 tasses par jour.

Café
Café

Le café, boisson très appréciée par un nombre très important serait-il bienfaisant ? Il aurait la capacité de réduire le développement d’un mélanome, selon une étude américaine qui vient de dévoiler ses résultats. Des recherches avaient déjà montré que le café possédait des propriétés qui permettaient de se protéger des cancers cutanés sans mélanome. Des scientifiques ont décidé de pousser plus loin leurs études et de voir si le café pouvait avoir des effets préventifs sur les mélanomes. Ils ont exposé des sujets non atteints de cancer à des rayons ultraviolets, en fonction de leurs habitations et ils ont ajusté leurs données. Ils ont également pris en compte leur consommation d’alcool, de tabac, les activités physiques, la masse corporelle (IMC), leur âge.

4 tasses de café par jour pour prévenir un cancer de la peau

Les participants buvaient 4 tasses de café quotidiennement. Plus ils absorbaient de café, plus le risque s’abaissait. Les scientifiques ont déterminé que les effets protecteurs n’étaient pas observés sur les mélanomes malins (stade avancé). En parallèle, il faut noter que ce sont des études préliminaires et elles ne s’appliquent pas à tout le monde. On avait déjà assisté par le passé via d’autres enquêtes au bienfait du café pour les maladies d’Alzheimer et de Parkinson, mais aujourd’hui le café est étudié pour les mélanomes.

Le café réduirait de 20 % le risque d’un cancer de la peau

Cette étude montrerait que boire 4 tasses par jour permettrait de réduire de 20 % le risque de mélanome. Boire du café ou ne pas en boire cette boisson est une question qui reste encore à éclaircir. Certains vantent ses mérites alors que d’autres pointent les inconvénients. Dans tous les cas, chaque année, 77 000 personnes sont diagnostiquées et il y a 9500 décès. Cette étude n’est sans doute pas la dernière, mais avant de se lancer dans une sur-consommation pour protéger sa santé, il est préférable d’attendre pour savoir si ces résultats se confirment. Pour l’instant, cela reste une hypothèse, mais le mélanome reste le cancer de la peau le plus mortel. Cette étude tente tout de même de lancer un nouveau débat concernant le lien entre le bienfait du café et la réduction des cancers. La discussion reste donc ouverte sans doute devant un bon café.

 

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !