Accueil / Actualités / Calais : après une dispute, il jette son chat depuis le 7e étage

Calais : après une dispute, il jette son chat depuis le 7e étage

À Calais, un couple se disputait et soudainement, l’homme apparemment alcoolisé a jeté le chat depuis le 7e étage.

Chat

Les faits se sont déroulés ce week-end et plus précisément ce dimanche à Calais. Un homme et une femme se disputaient dans leur logement lorsque la situation a dégénéré. Le compagnon qui était sous l’emprise de l’alcool selon La Voix du Nord n’a pas hésité à jeter le chat par la fenêtre. Ce dernier a fait une chute de 20 mètres après avoir été jeté depuis le 7e étage. Le directeur de la Ligue de Protection des Animaux précisait au journal que le félin n’aurait pas été le seul à passer par la fenêtre.

Le chat et les affaires jetés par la fenêtre

Après la dispute, l’homme se serait débarrassé toujours depuis la fenêtre de plusieurs affaires. Les policiers ont placé en garde à vue cet individu dont l’âge n’a pas été transmis. Une plainte a été déposée par la LPA au commissariat de Calais selon le journal. Le motif retenu est celui de mauvais traitement envers un animal et acte de cruauté. L’homme a retrouvé la liberté, mais il devra comparaitre le 28 mai prochain au tribunal correctionnel de Boulogne sur Mer. Il faut également noter que la LPA demande 800 euros de dommages et intérêts.

L’autre chat recueilli par la LPA

Le couple était propriétaire d’un autre chat et au vu de la situation, la LPA a demandé à saisir l’autre félin. Le Procureur de la République a autorisé la Ligue de l’emporter. Selon le directeur, il avait peur qu’il « subisse le même sort que l’autre ». Il a précisé que le second félin a été récupéré, il sera ainsi vacciné, tatoué et stérilisé. Il aura ainsi l’opportunité de trouver une famille lorsqu’il sera proposé à l’adoption.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !