Accueil / Actualités / Crash de la Germanwings : les médecins partagent leur rapport pour Andreas Lubitz

Crash de la Germanwings : les médecins partagent leur rapport pour Andreas Lubitz

Le crash d’un avion de la Germanwings a provoqué de nombreux morts, car 149 personnes ont perdu la vie l’année dernière. Andreas Lubitz s’est dévoilé comme l’auteur présumé des faits. Ses discussions avec les médecins sont alarmantes.

Avant le crash de la Germanwings, Andreas Lubitz avait des problèmes de vue

Andreas Lubitz devait-il prendre les commandes d’un avion de la Germanwings ? Son état de santé lui permettait-il ? Au vu des déclarations faites aux médecins, certains se questionnent, car il paraissait être atteint d’une psychose. Apparemment, la cause de cette folie, celle de projeter un avion sur une montagne des Alpes françaises aurait commencé quelques mois auparavant et le problème concernait sa vue. En effet, comme le montrent les retranscriptions partagées par le Parisien, Andreas Lubitz avait développé une certaine obsession par rapport à ses troubles de la vue qui le perturbaient et qui favorisaient un état de stress.

Andreas Lubitz a consulté un nombre important de spécialistes

Pour tenter de comprendre le mal qui le ronge, il décide au cours des trois mois avant le crash de la Germanwings de consulter de nombreux spécialistes comme des ophtalmologues, des ORL ou encore des médecins généralistes. Dans ses déclarations, il précise que le sommeil a pratiquement disparu de ses nuits, car son obsession devient de plus en plus forte. Il confie même à l’un des médecins que parfois, il n’arrive pas du tout à trouver le sommeil. Dans de telles conditions, il est difficile d’imaginer un homme qui prend les commandes d’un avion pour transporter des dizaines de passagers qui mettent sa vie entre ses mains.

L’A320 de la Germanwings s’est crashé le 24 mars 2015

Andreas Lubitz avait obtenu une prescription pour un somnifère, ce qui avait apparemment favorisé son sommeil. Toutefois, son problème de psychose était-il résolu ? Dans ces cas de figure, il semble être très difficile de se prononcer, mais au vu du crash de l’avion de la Germanwings, cet homme avait un réel problème psychologique. Dans sa folie suicidaire, il a tout de même emporté avec lui les passagers du vol 9525 le 24 mars dernier. À cette époque, le pilote s’était absenté quelques secondes du cockpit et il n’a jamais pu y pénétrer à nouveau. Le copilote avait pris soin de verrouiller le cockpit et il entraînait l’A320 de la Germanwings sur une montagne des Alpes françaises. Il n’y a eu aucun survivant.

Photo d’illustration d’un avion, Pixabay – tstrong20

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Culturisme

Une prise de protéine a entraîné le décès d’une mère de famille adepte du culturisme

Une jeune maman âgée de 26 ans a succombé à une trop forte consommation de …

Réagissez !