LOADING

Type to search

Égoutier : un métier malheureusement qui comporte de vrais risques

3 mois ago
Share

L’exposition des égoutiers à de nombreux agents chimiques, biologiques, présents à la fois dans les eaux usées, l’air est à l’origine des effets toxiques à long terme sur leur santé. Ces propos ont été mis en avant par l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement, du travail. Les égoutiers sont très souvent confrontés à des symptômes digestifs, respiratoires, des irritations du nez, de la gorge, de la peau, de nombreuses pathologies infectieuses sont également mises à jour.

Egouts

L’égoutier réalise manuellement une multitude de travaux physiques entraînant des risques sanitaires principalement associés à des cancers

Un métier qui reste très exposé à un air contaminé, des eaux usées putrides. Leur espace de travail est rythmé par les agents chimiques, des polluants, des bactéries. Les égoutiers sont soumis aux particules fines provenant de l’air extérieur qui s’engouffrent dans les égouts, du fait du confinement, du manque du renouvellement de l’air, les risques sont très élevés pour leur santé. Les eaux usées transportent également des polluants. Avec la manipulation de tous ces déchets, les égoutiers s’exposent à des agents particulièrement nocifs, ils les inhalent ou les ingèrent, ce qui n’est pas sans effet sur le bon fonctionnement de l’organisme de ces hommes. Ils sont essentiellement du sexe masculin et sont la cible du tétanos, de la leptospirose, des hépatites. Dans tous les cas, la formation et l’information des travailleurs des sous-sols s’imposent.

Le métier d’égoutier n’est pas forcément de tout repos, de nombreux facteurs de pénibilité sont constatés

Afin d’évaluer l’impact de cette profession sur la santé des égoutiers, une campagne de mesures de polluants biologiques a été menée sous les pavés de la capitale par la caisse d’assurance maladie d’Ile de France (CRAMIF). Les résultats obtenus ont fortement inquiétés l’ANSES. Tous les facteurs à risque mis en évidence se révèlent être un danger potentiel pour la survie des égoutiers. Afin d’améliorer leurs conditions de travail, l’ANSES valide les recommandations émises par les experts, diminuer l’exposition des égoutiers aux moisissures, aux bactéries ainsi qu un dispositif de douche, de vêtements de rechange. Ces mesures pourraient rendre leur quotidien plus supportable. Tous ces hommes mettent leur santé en danger en silence, est-ce normal en 2017 ?

Egouts, Pixabay – falco

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *