Accueil / Actualités / Grèce : le tourisme est la première victime

Grèce : le tourisme est la première victime

La Grèce, est-ce une bonne ou une mauvaise idée pour ces vacances d’été ? Les réservations ont été au centre d’une chute importante. Cela est sans doute expliqué par les restrictions qui menacent le pays et la réponse du référendum.

Grèce
Grèce / Crédit Photo : Pixabay – PublicDomainPictures

Toute la planète n’a pas pu échapper à ces informations provenant de ce pays ces derniers jours, le référendum qui a obtenu un non massif n’a laissé personne indifférent, la population est à bout, elle n’en peut plus de toutes ces restrictions qui lui rendent la vie insupportable. La crise aura-t-elle une influence néfaste sur le tourisme ? Il semblerait que non, les vacanciers seront toujours aussi nombreux à partir cet été en Grèce.

Le référendum se répercute sur les réservations en Grèce

Une précaution est pourtant à prendre avant le départ, il faut se munir d’une somme conséquente d’argent liquide et ne pas oublier ses médicaments. Les Européens aiment la Grèce, elle reste la destination préférée des touristes. Certains effrayés à l’idée de se rendre dans un pays musulman ont reporté leur choix sur la Grèce. L’économie que cela va engendrer pour ce pays sera essentielle. En 2014, 1,4 million de Français ont visité ce pays, on devrait constater cette année une augmentation de plus de 10%. Les agences de voyages annoncent 19% de hausse depuis le mois de mars dernier, mais les réservations de dernières minutes subissent une baisse à cause du référendum.

Les habitants misent sur le tourisme pour sortir la tête de l’eau

Les fermetures des banques auraient pu rebuter les touristes, mais en réalité le contraire s’est produit, les professionnels des voyages indiquent juste à leurs clients de se munir d’argent liquide de façon suffisante pour le séjour, les cartes bancaires internationales des vacanciers ne sont pas soumises au retrait de 60 euros déclaré par la Grèce, mais les files d’attente aux distributeurs peuvent en décourager certains. Les corps de métiers comme les restaurateurs, les marchands de souvenirs demandent à être réglés exclusivement en espèces. L’argent liquide va-t-il représenter un risque pour tous les voyageurs ? Pour l’instant, il n’existe pas d’autres solutions, la prudence est conseillée. La Grèce est un beau pays, si le tourisme peut l’aider à se sortir de ce marasme, il faut tenter le voyage. S’il survenait que le pays change de monnaie, l’euro serait bien entendu toujours accepté.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Chauve-souris

Chauve-souris enragée dans la Drôme : les conseils sanitaires émanant de la préfecture

Les chauves-souris sont des animaux insectivores très utiles et légalement protégées. La découverte d’un de …

Réagissez !