Accueil / Actualités / Hommes blessés par balles : sans doute une mise en garde

Hommes blessés par balles : sans doute une mise en garde

Deux hommes blessés par balles ont été référencés à Saint-Denis. Les pronostics vitaux ne sont pas engagés, il s’agirait d’une mise en garde.

Police
Police

Les deux hommes blessés par balles ont nécessité une hospitalisation à Delafontaine à Saint-Denis en Seine-Saint-Denis. Une source proche de ce dossier et relayée par le Parisien précise qu’il s’agissait sans doute d’une mise en garde. En effet, les deux victimes ont été touchées au niveau des jambes, les malfaiteurs ne voulaient donc pas mettre un terme à leur vie selon les propos de cette source qui aurait tendance à se diriger du côté de la piste du règlement de comptes.

Une mise en garde pour les deux hommes blessés par balles

Ces deux hommes blessés par balles ont été visés au début de soirée aux alentours de 19h45 ce samedi. Selon une précision du Nouvel Observateur, deux tireurs auraient été impliqués dans cette agression. Les faits se sont déroulés à proximité de la basilique et un homme âgé de 18 ans a été la cible puisqu’il a reçu deux balles au niveau des jambes. Les deux malfaiteurs auraient ensuite pris la direction d’un logement où un proche du jeune homme était présent. Ce dernier âgé aux alentours de 40 ans a lui aussi été la cible de tirs.

Les deux hommes blessés par balles ont été atteints aux jambes

Les deux hommes blessés par balles ont donc été atteints au niveau des jambes, mais leur pronostic vital n’est pas engagé. La sûreté départementale est en charge de l’enquête et la piste du règlement de comptes serait privilégiée. Les raisons ne sont toutefois pas connues. En parallèle, un règlement de comptes a eu lieu à Marseille il y a quelques jours alors qu’une période d’accalmie avait été référencée. Un homme a été tué dans les quartiers Nord de la ville alors qu’il se trouvait dans le 16e arrondissement. Âgé de 25 ans, il a été la cible de calibre 9 mm.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Précarité

La précarité reste un frein aux soins, ce 17 octobre est marqué par la journée mondiale de refus de la misère

Malheureusement, la précarité n’a cessé de croître ces dernières années, malgré les progrès, tous ceux …

Réagissez !