Accueil / Actualités / Il est inquiétant et anormal d’être jeune et fatigué

Il est inquiétant et anormal d’être jeune et fatigué

Chaque année à la même époque, elle s’installe pour générer un inconfort réel. Après les fêtes de Noël, un passage à vide envahit bien des individus. Comment s’en préserver ? Les jeunes sont-ils aussi touchés par cette fatigue ? Le seul moyen de s’en prémunir : se préparer à cet état pour tenter de faire barrage aux diverses carences. Les agressions infectieuses n’arrangent en rien cette situation désagréable. La fatigue passagère est vécue comme une fatalité. Le but n’est pas de prendre trois kilos, que l’on aura du mal à perdre. L’alimentation, les compléments alimentaires, le repos, le sommeil, les loisirs, tous ces facteurs vous aiderons à mieux supporter ce manque de vitalité.

La fatigue

De nombreuses personnes redoutent cette fatigue de l’hiver

La quasi totalité des jeunes de 15/20 ans se sentent fatigués, c’est souvent dû à un manque de sommeil, deux heures supplémentaires par nuit suffiraient à faire la différence, les poussées de croissance, les bouleversements hormonaux peuvent s’avérer être aussi fatiguant. La solution la plus intelligente consiste à rétablir son capital sommeil, éloigner la malbouffe, privilégier les fruits, les légumes de saison, les vitamines, oublier la cigarette, l’alcool, ne pas compenser avec un trop plein de gras, de sucre. Il faut également penser aux épices, le curcuma, la cannelle sont tonifiantes et bienfaisantes pour la vitalité. Le plus important consiste à de débuter la journée avec un bon petit déjeuner, optez pour une activité physique régulière, ce protocole éloignera la déprime, la fatigue passagère.

Les Français, la fatigue, une réalité qui touche toutes les classes d’âge

Les jeunes, les actifs sont plus touchés. Dès le petit déjeuner, bon nombre de personnes sommes déjà remplis d’une fatigue persistante, handicapante. Le mode de vie, le surmenage, les insomnies à répétition, le stress sont les principaux responsables de cette situation. C’est bien connu, dès l’arrivée de l’automne, certains individus subissent une baisse de moral, une fatigue invalidante, cela doit être pris au sérieux car la laisser s’installer n’arrangera en rien la situation. Les scientifiques n’ont pas établi clairement les causes de ce blues. Mis à part la fatigue hivernale, une dépression saisonnière peut également s’installer doucement.

Depuis 1980, les médecins reconnaissent que cet état est une vraie maladie, l’impact sur le quotidien peut être considérable. Si elle dure, il ne faut pas hésiter à consulter un professionnel de santé, un bilan sanguin permettra d’écarter certaines causes. Il faut rester actif l’hiver, pratiquer un sport, garder de bonnes habitudes alimentaires, un bon capital sommeil en attendant les beaux jours.

La fatigue, Pixabay – Unsplash

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Forêt

Une Américaine de 26 ans perdue dans les bois en Alabama aux Etats-Unis a réussi à survivre

Après plusieurs semaines d’errance, cette jeune femme s’était égarée dans une zone qui lui était …

Réagissez !