Accueil / Actualités / Iran : une ville touchée par la chaleur et des ressenties de 74 degrés

Iran : une ville touchée par la chaleur et des ressenties de 74 degrés

Les températures ressenties ont frôlé les 74 degrés en Iran. La situation a été insoutenable alors que le mercure a atteint pratiquement un record mondial de chaleur. Le soleil a donc frappé très fort sur cette ville.

Iran
Iran / Crédit Photo : Flickr – Jeanne Menj

La France qui a connu une vague de grosse chaleur au cours du mois de juillet est à côté de celle que traverse l’Iran et tout particulièrement la ville de Bandar Mahshahr de bien moindre intensité, les habitants ce cette agglomération ont subi des températures qui ont grimpé jusqu’au calvaire. Le thermomètre a atteint les 42,9 degrés et selon les scientifiques, la température ressentie aurait frôlé les 67 degrés voire les 74 degrés parfois.

L’Iran relève des températures exceptionnellement chaudes

S’exposer à des chaleurs telles que celles-ci est tout particulièrement dangereux pour la santé et même mortel, la différence entre les températures réelles et celles qui sont ressenties s’explique tout simplement par les conditions météorologiques. Le taux d’humidité est très important et le vent est absent, il y avait déjà eu en 2003 des températures excessives en Arabie Saoudite. A certains endroits, les degrés avaient atteint les 68 degrés. Depuis plusieurs années, la météo est quelque peu bouleversée à travers le monde, des épisodes de canicule sont de plus en plus nombreux et même si dans certains pays cela reste coutumier du fait du climat, ces températures relevées en Iran sont tout de même exceptionnelles.

Une vague de chaleur dangereuse frappe l’Iran de plein fouet

Depuis l’élection d’Hassan Rohani en 2003 l’Iran s’ouvre doucement au tourisme, si l’on décide de braver les températures caniculaires tout en restant très prudent, les trésors de ce pays sont multiples, il faut suivre les itinéraires et ne pas faire du tourisme sauvage. L’Iran est encore constamment sous surveillance, dans la rue, au téléphone et sur internet. Le pays a une mauvaise réputation, mais la population est avenante et chaleureuse, des odeurs d’épices sont partout dans les rues de chaque ville.

Les 100.000 habitants de Bandar Mahshahr ont dû se cloîtrer et chercher des endroits frais loin de ces chaleurs insoutenables et dangereuses.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Chauve-souris

Chauve-souris enragée dans la Drôme : les conseils sanitaires émanant de la préfecture

Les chauves-souris sont des animaux insectivores très utiles et légalement protégées. La découverte d’un de …

Réagissez !