Accueil / Actualités / Le bilan continue de s’alourdir sur la Côte d’Azur, 18 morts et 3 disparus

Le bilan continue de s’alourdir sur la Côte d’Azur, 18 morts et 3 disparus

Les violents orages qui ont déferlé sur le sud de la France ont entraîné des dommages matériels très importants, mais également 18 morts et trois disparus. Le président de la République s’est rendu sur place, il a rencontré les sinistrés avec beaucoup de compassion.

Photo d'illustration d'inondations
Photo d’illustration d’inondations / Crédit Photo : Pixabay – Counselling

La vigilance orange qui avait été décrétée dans le département a-t-elle été suffisante pour cet évènement d’une rare violence ? L’alerte rouge aurait-elle pu sauver quelques vies ? Ces questions resteront malheureusement sans réponses, il en résulte aujourd’hui que plusieurs personnes ont perdu la vie, pour aller chercher un véhicule de toute façon perdu, d’autres emportées par les eaux boueuses et trois personnes âgées qui sont mortes noyées dans une maison de retraite, des actes de solidarité ont tout de même montré que l’être humain est capable du pire comme du meilleur.

Sur la Cote d’Azur, des scènes de pillages sont visibles

Ce matin plusieurs foyers étaient encore privés d’électricité, 9000 a annoncé le gestionnaire du réseau de distribution ERDF. Les principales villes touchées sont Cannes et Mandelieu-la-Napoule. Les assureurs ont promis de dédommager toutes les victimes « dans les deux mois » et ils ont également déclaré qu’ils allaient mettre en place des procédures d’urgence pour accélérer le dispositif d’indemnisation. Mis à part ce drame humain et cette catastrophe naturelle sans précédent, neuf personnes ont été arrêtées pour « actes de pillages ». Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve invité d’Europe 1 a déploré que des individus sans scrupules ont profité de la détresse pour piller des magasins et des maisons inondées, ils vont être déferrés devant le juge.

Les intempéries auraient mérité une vigilance rouge

Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll était ce matin l’invité de France Inter et il est revenu sur la responsabilité de météo France, le maire de Nice, Christian Estrosi a également remis en cause les alertes météo en déclarant « que les alertes jaunes et oranges sont aujourd’hui banalisés » selon BFMTV. Lors des catastrophes naturelles, la responsabilité encombre à chacun, il faut aussi respecter son bon sens.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Huile

De l’huile dans les bras, un jeune Russe inquiète les réseaux

Ce jeune homme, ancien militaire affiche sa musculature impressionnante sur les réseaux sociaux. Des biceps …

Réagissez !