Accueil / Actualités / Mediator et Servier : un manifeste des 30 rassemble 4570 signatures

Mediator et Servier : un manifeste des 30 rassemble 4570 signatures

Le Mediator est un médicament qui a été dans la tourmente, car il a causé des désagréments. Depuis 2009, il a été retiré du marché de la Santé et aujourd’hui, un appel au boycott est lancé par les sociétés civiles ainsi que les médecins.

Mediator
Mediator / Crédit Photo : Flickr – DES Daughter

Il aura fallu attendre près de 3 décennies pour découvrir que le Mediator était dangereux pour la santé. Une expertise judiciaire l’a évalué comme responsable de plus de 2100 morts. Par conséquent, une vive polémique a vu le jour et plusieurs années plus tard, elle est toujours d’actualité. Cette fois, c’est le laboratoire Servier qui est visé puisqu’il était à l’origine du développement de ce médicament qui contient la molécule Benfluorex.

Le Manifeste des 30 semble recueillir une multitude de soutiens que ce soit au niveau des médecins, des écrivains ou encore des retraités. Les professionnels de la santé se mêlent aux habitants pour protester et le phénomène prend une réelle ampleur. Les dernières signatures sont datées du 31 août 2015 et il y en a plus de 4570. Cela montre que le mouvement de protestation est compris.

Le laboratoire Servier accusé par le Manifeste des 30 de ralentir la procédure

Pour rappel, Servier est un groupe pharmaceutique français qui est présent dans près de 140 pays. Il a vu le jour grâce à Jacques Servier en 1954 qui a décidé de donner son nom de famille à cette société. Le Mediator avait été autorisé en 1974, mais il s’est retrouvé dans la tourmante quelques années plus tard.

Les professionnels de la Santé aux côtés des sociétés civiles demandent la plus grande prudence dans le but de réévaluer la pertinence entre Servier et les différents partenariats. En parallèle, un Manifeste des 30 a été partagé dans lequel, les obstructions sont dénoncées. Le laboratoire Servier à l’origine du Mediator est largement pointé du doigt, car il aurait tendance à ralentir les indemnisations. De ce fait, sur le site dédié à ce manifeste, les agissements sont dénoncés. Le boycott est soutenu par 30 personnes au départ31, il s’agit de professionnels de la Santé ou encore des philosophes et même des personnalités.

Les internautes invités à soutenir le Manifeste contre le Mediator

Sur le site en question, les visages des personnes sont partagés et quelques griefs sont dévoilés. En effet, le laboratoire qui a développé le Mediator aurait tendance devant les micros à insister sur le fait d’indemniser les victimes de ce médicament. Toutefois, il aurait un double jeu puisqu’il est accusé de faire ralentir la procédure. Pour rappel, le laboratoire a été mis en examen dans l’affaire du Mediator. Les internautes ont eux aussi l’occasion de soutenir le manifeste en le signant sur le site dédié.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Culturisme

Une prise de protéine a entraîné le décès d’une mère de famille adepte du culturisme

Une jeune maman âgée de 26 ans a succombé à une trop forte consommation de …

Un seul commentaire

  1. Il faut aussi boycotter  » BIOGARAN  » qui est l’officine de servier pour fabriquer ses génériques !!!

Réagissez !