Accueil / Actualités / Mélanome : la molécule HA15 susceptible de détruire les cellules cancéreuses

Mélanome : la molécule HA15 susceptible de détruire les cellules cancéreuses

C’est une avancée à ne pas négliger pour l’INSERM qui vient de mettre le doigt sur une molécule baptisé HA15 capable de détruire les mélanomes.

Cancer

Un mélanome détruit par la molécule HA15

Cette molécule obtenue après la manipulation de celle utilisée pour le diabète de type 2 aurait plusieurs avantages. Le premier concernerait la lutte contre le cancer de la peau, mais ce phénomène de destruction des tumeurs serait aussi valable pour d’autres maladies qui touchent le pancréas ou encore le sein. Alors que le nombre de mélanomes ne cesse de prendre de l’ampleur depuis quelques années, nous sommes face à une nouvelle molécule qui pourrait finalement donner naissance à des traitements novateurs.

Ne pas oublier les protections contre le soleil

Pour se protéger des rayons nocifs du soleil, quelques conseils de protection sont à suivre surtout pour les enfants. Lors d’une promenade ou à la plage, un t-shirt est le bienvenu, il devra être accompagné de lunettes de soleil, d’un chapeau/casquette et de crème solaire. Cette dernière est aussi indispensable pour les adultes qui devront choisir un indice conséquent pour éviter les mauvaises surprises et donc le développement d’un mélanome qui provoque une modification de la couleur de la peau.

L’intérêt de cette molécule contre cette forme agressive du cancer de la peau

Les scientifiques précisent que la nouvelle molécule HA15 peut détruire les cellules du mélanome même au cours de la dernière phase qui est la plus problématique puisque les tissus environnants finissent par être touchés. Ils insistent sur le fait que les patients devront dans tous les cas prendre un traitement en parallèle dans le but de contrer le cancer de la peau et surtout le développement des métastases dans le futur. Cette étude a été faite par le Centre méditerranéen de médecine moléculaire de l’INSERM et dirigée par Stéphane Rocchi. Au vu de cette découverte, les résultats ont fait l’objet d’une publication dans la revue Cancer Cell.

Cancer, Pixabay – PDPics

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Bébé

Une jeune maman s’insurge contre les violences obstétricales dont elle a été victime lors de son accouchement

Mélaine a décidé de sortir d’un silence de marbre à propos de son accouchement, pesant …

Réagissez !