Accueil / Actualités / Mulhouse : 3 années au cours desquelles un enfant a été séquestré

Mulhouse : 3 années au cours desquelles un enfant a été séquestré

La séparation est bien souvent un moment douloureux dans une vie, les adultes se déchirent la garde des enfants qui finissent par pâtir de la situation. Cette histoire concerne un petit garçon âgé aujourd’hui de 8 ans, il a été retrouvé cette semaine par la police à Mulhouse, il avait été soustrait à sa mère qui en avait obtenu la garde en février 2014.

Police
Police / Crédit Photo : Wikimédia – Krokodyl

Il aura fallu plus de trois ans pour que les enquêteurs retrouvent la trace de cet enfant, la police a pu pister le père de famille à Mulhouse dans le département du Haut-Rhin, il a été localisé grâce à la géolocalisation de son téléphone portable. Les enquêteurs ne savent pas encore ce que cet homme et cet enfant ont pu traverser comme épreuves,  ils ne connaissent pas le parcours géographique de cette fuite de trois ans. La police lui avait tendu un piège en lui signalant qu’il devait venir récupérer des indemnités dans les locaux de son ancien travail, l’homme a été arrêté et la police a pu procéder à la libération de l’enfant, il se trouvait complètement isolé, déscolarisé, le petit garçon se contentait de visionner une chaîne de télévision consacrée à la jeunesse. Les voisins interrogés n’ont jamais su qu’un enfant vivait dans cet appartement, il parlait à voix basse, son père lui avait sans doute infligé cette contrainte pour éviter de se faire repérer.

A Mulhouse, l’enfant de 8 ans avait été confié à sa mère en 2014

C’est un véritable drame de la séparation. Les parents ont vécu à Nice jusqu’en 2010 puis le père a quitté le sud de la France avec son fils alors âgé de cinq ans en 2012, sans nouvelle la mère a déposé une plainte en 2013 et ce n’est qu’en 2014 qu’elle a pu obtenir la garde exclusive de son fils sans pour cela savoir où il se trouvait.

Le père de famille risque 30 ans de prison pour la soustraction de son fils

L’enfant a été retrouvé dans un appartement, il n’aurait pas été victime de sévices corporels, lors de l’examen de ce petit garçon, les enquêteurs ont pu remarquer que l’enfant avait des poux et des lentes dans ses cheveux ainsi que de nombreuses piqûres de punaises de lit, il a été placé dans une unité spéciale puis dans une famille d’accueil avant le retour auprès de sa mère, pour l’instant le petit garçon n’a pas exprimé le souhait de la rencontrer. Le père a été mis en examen pour séquestration, il risque plus de trente ans de détention.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !