Accueil / Actualités / Ossements dans le Var : ils pourraient appartenir à une fillette

Ossements dans le Var : ils pourraient appartenir à une fillette

Dans le Var, des ossements ont été découverts et ils pourraient appartenir à une petite fille âgée de 8 ans. Cette dernière avait disparu.

Photo d'illustration d'inondations
Photo d’illustration d’inondations

Le Var a été confronté à de terribles dégâts en novembre dernier puisque des orages avaient provoqué de violentes inondations. La rubrique des faits divers était jonchée de drame, de maisons perdues, de personnes emportées, d’habitants décédés ou disparus. Parmi eux, il y avait une petite fille âgée de 8 ans. Plus d’un millier de personnes s’étaient mobilisées pour tenter de la retrouver saine et sauve, mais malheureusement les recherches s’étaient soldées par un échec. Pour rappel, l’enfant avait disparu alors qu’elle rentrait de l’école aux côtés de sa maman lorsque leur véhicule a été emporté par la montée des eaux.

Les ossements retrouvés dans le Var au bord du Maravenne

Ce drame s’était déroulé à La Londe-les-Maures et les rives du Maravenne ont dévoilé des ossements plusieurs semaines après les évènements météorologiques. Ils appartiennent à un humain, mais l’état de décomposition n’a pas permis aux forces de l’ordre d’établir une identification sur les lieux. Il est donc nécessaire de procéder à des analyses plus poussées notamment en étudiant l’ADN pour tenter de savoir si les ossements retrouvés dans le Var correspondent à cette enfant, dont la maman n’avait pas survécu à ce violent orage.

Dans le Var, les ossements ont été dégagés à 20 heures

Cette découverte a été faite grâce à un promeneur qui se trouvait à proximité du lieu où le véhicule avait été retrouvé selon une précision de Var Matin. Il a donc été interpellé par des ossements et il a donné l’alerte aux alentours de 13h30 ce samedi. Il aura fallu attendre 20 heures pour qu’ils soient dégagés. En parallèle, d’autres ossements ont été retrouvés au cours de la semaine, mais il s’agit d’une autre histoire. En effet, c’est lors des travaux de rénovation d’un Monoprix de Paris que près de 200 squelettes ont été retrouvés.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Soleil

L’allergie au soleil ou lucite estivale est plus fréquente qu’on ne le croit

Cette manifestation cutanée touche autant à la plage l’été que sur les pistes de ski …

Réagissez !