Comment savoir si votre bâtiment ou votre maison est économe en énergie ? De nombreux facteurs interviennent dans l’efficacité énergétique des bâtiments et des habitations, tous liés à l’énergie et au confort que nous y trouvons, tels que le chauffage, l’eau chaude sanitaire, la ventilation, l’éclairage, etc., de sorte que nous pouvons dire qu’un bâtiment est efficace lorsqu’il respecte certains paramètres connus sous le nom de classification énergétique, paramètres qui indiquent le niveau d’efficacité de l’habitation.

Comment calcule-t-on l’efficacité énergétique d’un bâtiment ?

L’efficacité énergétique d’un bâtiment est calculée en mesurant l’énergie consommée pendant une année dans des conditions normales d’utilisation et d’occupation en termes de chauffage, d’eau chaude sanitaire, de ventilation, d’éclairage, etc. Ces données expriment des valeurs finales de consommation d’énergie, mesurées en kilowatt/heure par mètre carré (kWh/m2 an) en kilogrammes de CO2 par mètre carré de logement (kg CO2/m2 an) qui correspondent à une lettre de l’échelle de l’efficacité énergétique des bâtiments. En d’autres termes, pour mesurer l’efficacité énergétique d’un bâtiment, on utilise les indicateurs suivants : émissions annuelles de CO2 et consommation annuelle d’énergie primaire non renouvelable (demande annuelle d’énergie pour le chauffage, la climatisation, émissions annuelles, etc.)

La classification énergétique d’un bâtiment

Sur la base des résultats obtenus par le logement, le certificat énergétique sera délivré, ce qui déterminera le classement énergétique de ce logement, exprimé de A à G. Un logement efficace avec un classement énergétique (A) consomme jusqu’à 90 % moins d’énergie qu’un logement classé avec le niveau le plus bas. La classe B est d’environ 70%, et la classe C d’environ 35%. Il est évident qu’un bâtiment ayant un classement énergétique économise plus d’énergie qu’un bâtiment ayant un faible classement énergétique. Et ce, en appliquant une série de mesures conjointes qui parviennent à réduire la consommation d’énergie de la maison dans son ensemble.

L’efficacité énergétique des nouveaux bâtiments comme par exemple, la rénovation énergétique local commercial, est devenue une priorité réglementaire. Un bâtiment doté d’un classement énergétique A peut consommer jusqu’à 40-50% d’énergie en moins qu’un bâtiment doté d’un classement E ou G.

Comment améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment

Pour améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment, il faut procéder à une rénovation énergétique complète. Il est conseillé de profiter des travaux et améliorations à réaliser dans le bâtiment, des réparations, etc. pour inclure ce type de mesures d’efficacité énergétique qui permettent d’économiser l’énergie dans les bâtiments. L’amélioration de l’isolation, par exemple, peut permettre d’économiser jusqu’à 50 % de l’énergie consommée par les systèmes de climatisation d’une communauté de voisins. Il convient donc d’accorder une attention particulière à l’isolation des façades, à l’amélioration de l’enveloppe thermique, à l’isolation des toits, à la rupture des ponts thermiques, etc.

Voici quelques stratégies pour améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment :

  • La rénovation des systèmes liés à l’énergie : systèmes de chauffage, climatisation, ventilation, éclairage, appareils électriques, etc. L’utilisation de systèmes de chauffage efficaces, comme les chaudières à condensation ou les pompes à chaleur aérothermiques, qui, en plus d’être plus efficaces, émettent moins d’émissions directes de CO2 dans l’atmosphère.
  • L’intégration des énergies renouvelables : énergie solaire thermique, géothermie, aérothermie, …recherchez les énergies renouvelables qui vous permettent de réaliser des économies d’énergie et de réduire les émissions directes de CO2.
  • L’amélioration de l’isolation et de l’étanchéité à l’air et suppression des ponts thermiques : le changement des fenêtres se traduit par une amélioration de l’efficacité énergétique car il permet de conserver le froid/la chaleur générés dans le logement et de l’isoler de l’extérieur.
  • L’intégration des énergies renouvelables permettant des économies d’énergie, comme des panneaux solaires thermiques ou des panneaux photovoltaïques pour l’autoconsommation.
  • Le renouvellement de l’éclairage pour un éclairage LED.

Toute rénovation de maison devrait viser à améliorer l’efficacité énergétique d’un bâtiment, afin de réduire l’empreinte environnementale du bâtiment et de diminuer la consommation d’énergie.