Accueil / Actualités / RNSA : une inquiétante alerte rouge aux pollens de graminées pour onze départements du Sud-Ouest de l’Hexagone

RNSA : une inquiétante alerte rouge aux pollens de graminées pour onze départements du Sud-Ouest de l’Hexagone

L’allergie aux pollens des graminées, voilà l’ennemie qui va prédominer cette semaine, avec notamment une alerte rouge sur onze départements du Sud-Ouest de la France, selon le bulletin allergo-pollinique du 19 mai émanant du RNSA (« Réseau National de Surveillance Aérobiologique »). Elle est très fréquente puisque nous estimons que 20% de la population serait allergique à au moins un pollen. Cette allergie aux graminées est responsable des symptômes principaux suivants : rhinite, conjonctivite, sinusite et asthme. Elle répond également au nom de « rhume des foins ».

Pollen

Les graminées allergènes seront prédominantes cette semaine, selon le RNSA, avec une alerte rouge pour 11 départements du Sud-Ouest de la France mais tout l’Hexagone se trouve touché

Alors qu’enfin de belles journées ensoleillées se dessinent pour ce qui devrait être un très grand plaisir communément partagé, elles seront pour les allergiques un calvaire hebdomadaire avec une diffusion des pollens de graminées. Cette dernière sera favorisée par le biais d’ une alternance pluie-soleil profitant à la croissance des herbes et si le soleil pointe son nez, ces pollens se dispersent dans l’air. Le risque d’allergie sera très élevé dans le Sud-Ouest et moyen à élevé sur notre territoire métropolitain dans son ensemble. Une allergie se manifeste, de façon générale, avec d’autres : les pollens de chêne, encore présents sur tout l’Hexagone, se raccrochent surtout au pourtour méditerranéen. Cette région subissant aussi les assauts des pollens d’olivier et de pariétaire. L’oseille est présente sur l’ensemble de la France avec un risque très faible et les pollens de plantain seront essentiellement actifs au Sud.

Des parades pour éviter au maximum tout contact avec les graminées extrêmement volatiles : s’il y a une persistance notable des symptômes, il est vous faut voir votre médecin

Les pollens de graminées se dispersent aisément partout. Il est ainsi impossible de les éviter complètement lorsqu’ils sévissent à présent.

Voici des conseils utiles afin de minimiser leur potentiel allergisant :

  • informez-vous des pics polliniques grâce au bulletin d’alerte du Réseau national de surveillance aérobiologique ;
  • ne sortez pas les cheveux mouillés ;
  • n’étendez pas votre linge dehors ;
  • aérez l’habitat avant 9 h du matin et après 19 h ;
  • roulez en voiture avec les fenêtres fermées dans un véhicule équipé d’un filtre à pollen ;
  • installez un appareil de filtration de l’air dans sa chambre à coucher (on y passe 8 h par jour en moyenne) ;
  • déshabillez-vous en rentrant chez vous et mettez des vêtements d’intérieur ;
  • lavez-vous le nez avec une solution nasale d’eau de mer.
Pollen, Pixabay – Hietaparta

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Sexe

La définition délicate de la durée normale d’un rapport sexuel

Quelle est la durée normale d’un rapport sexuel ? Un rapport, qui en appelle à …

Réagissez !