Accueil / Actualités / Travail des enfants : une journée spéciale dédiée à la lutte

Travail des enfants : une journée spéciale dédiée à la lutte

Le travail des enfants est une réalité et un réel problème dans certains pays. Une journée mondiale a donc été organisée pour optimiser la mobilisation.

Des enfants travaillent
Des enfants travaillent / Crédit Photo : Pixabay – WikiImages

Le 12 juin était la journée mondiale contre le travail des enfants, celui-ci est depuis dix ans reconnu comme une question essentielle des droits de l’Homme. Il y a eu des progrès pour abolir cette situation, mais dans certains pays encore les enfants sont toujours confrontés aux pires formes de travail, 168 millions d’enfants travailleraient à travers le monde et 85 millions seraient particulièrement en situation de danger. Le programme international qui est pour l’abolition du travail des enfants a été créé en 1992. Un pays qui est très touché par ce problème, c’est l’Inde, pour des raisons économiques, pour faire vivre la famille, les enfants triment dans des conditions d’une extrême misère. 13 millions d’enfants seraient directement confrontés à cette réalité. À New Delhi, les enfants trient les déchets dans des montagnes de détritus pour des sommes dérisoires, face à la saleté, à la puanteur, aux maladies, ils subviennent aux besoins de la famille.

 

Le travail des enfants est dangereux, mais ils sont contraints

Sans leur aide, ils ne pourraient pas survivre, une famille de six personnes dispose environ de six à sept euros par jour pour se nourrir. L’Inde vient d’interdire le travail au moins de quatorze ans, mais pour seulement quelques métiers. Dans le monde, plus de deux millions d’enfants sont exploités sexuellement à des fins commerciales, un enfant au Bangladesh gagne environ trente centimes par jour pour dix heures de travail, accroupi tout au long de la journée pour fabriquer des briques. Selon l’ONU, 15 millions d’enfants travailleraient dans les mines d’or, un calvaire de tous les instants pour ces enfants quel que soit l’âge.

Un somme astronomique pour éradiquer le travail des enfants

Selon L’UNICEF, pour éradiquer définitivement l’exploitation des enfants à travers le monde, il faudrait 12 milliards d’euros et un programme scolaire. Ils pourraient à long terme donner à tous ces enfants l’espoir d’une vie meilleure. L’exploitation des enfants dans le monde du travail c’est leur refuser le droit à l’école et à l’enseignement, c’est les exposer au danger et les priver de leur enfance.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Les pleurs d'un bébé

La tête plate est-elle en lien avec la crainte de la mort subite du nourrisson ?

La semaine nationale de prévention de la mort subite du nourrisson se déroule du 18 …

Réagissez !