Accueil / Actualités / Le virus Zika ne serait pas nocif pour l’allaitement

Le virus Zika ne serait pas nocif pour l’allaitement

Même si le virus Zika continue de se propager, l’allaitement ne devrait pas être stoppé par les mamans. En effet, les recommandations de l’OMS ne stipulent pas une mise en danger, car la maladie ne se transmettrait pas de cette façon.

L’allaitement n’est pas déconseillé apparemment malgré le virus Zika

Alors que le développement des microcéphalies et la recrudescence du nombre de cas du virus Zika ne seraient pas liés à 100% selon les hypothèses des chercheurs, des femmes enceintes se demandent si la maladie peut se transmettre par le lait au cours de l’allaitement. Les dernières recherches montrent que le virus pourrait passer dans les urines, le sang et le sperme. De plus, certains estiment qu’il est responsable des microcéphalies, car il atteindrait le placenta, mais tout le corps médical ne partage pas cette pensée. Dans tous les cas, l’OMS a souhaité signifier qu’il ne fallait pas arrêter l’allaitement à cause du virus Zika.

Du lait maternel avait été infecté par le virus Zika

Pourtant, des analyses ont été entreprises et elles montrent que le lait maternel avait été contaminé par le virus Zika. Le risque de transmission ne serait toutefois pas avéré. Les femmes enceintes sont au cœur d’un véritable dispositif notamment du côté des Antilles puisque la ministre de la Santé, Marisol Touraine a fait le déplacement. L’objectif consiste à encadrer le plus possible les grossesses pour limiter au maximum les désagréments occasionnés par le virus Zika. Elles auront la possibilité d’accéder à des diagnostics grâce à des échographies supplémentaires.

À cause du virus Zika, la ministre propose des actes médicaux supplémentaires

La sécurité sociale remboursera à 100% ces actes médicaux et les femmes enceintes ne devront pas avancer de frais. L’objectif de la ministre consiste à favoriser l’accès aux soins en proposant un suivi digne de ce nom. En effet, à ce jour, il n’est pas avéré formellement qu’un lien entre les microcéphalies et le virus Zika existe, mais la prudence est tout de même de mise, car le contraire n’est pas prouvé non plus.

Allaitement, Pixabay – AdinaVoicu

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !