Accueil / Ailleurs sur le Web / 263 personnes ont été intoxiquées au monoxyde de carbone

263 personnes ont été intoxiquées au monoxyde de carbone

La vague de froid qui a envahit notre pays depuis déjà quelques jours incite de nombreuses personnes à chercher la meilleure solution pour apporter de la chaleur dans les habitations. Les Français parfois font l’impasse sur les règles de sécurité élémentaires, notamment en matière d’entretien des appareils de chauffage, ce qui a provoque ces deux dernières semaines des incidents au monoxyde de carbone. Plus de trois ont trouvé la mort, plus de 11 décès depuis le 11 septembre, 263 intoxications, des faits surtout relevés dans le nord et en Ile de France.

Cheminée

Quelques précautions essentielles pour le chauffage de votre maison

Afin de limiter cette succession d’accidents graves, Santé publique France tient à rappeler les mesures de précaution qui incombent dans ce genre de situation de froid afin d’éviter les  hospitalisations, les décès : bien entretenir les conduits de cheminée, faire réviser au moins une fois par an les chaudières, nettoyer les inserts, les poêles, ne pas obstruer les sources de ventilation, aérer son logement même si les températures extérieures sont froides au moins 10 minutes par jour. Ce sont des gestes simples qui peuvent sauver des vies. Les Français sont aussi invités à ne pas se chauffer via des appareils non prévus à cet usage, comme les braseros par exemple qui doivent rester à l’extérieur ou dans les rues pour faire sauter les marrons lors des fêtes.

La majorité des personnes concernées par les intoxications ont été dirigées vers les urgences

Certaines régions sont plus touchées que d’autres, plus de 20% des signalements sont faits en Ile de France, plus de 15% dans le grand est. Comme à chaque épisode de froid, ce genre d’incidents est relevé en France, mis à parts les accidents causés par la malveillance, il existe dans notre pays de nombreuses personnes très mal logés et les demeures présentes des désagréments : fenêtres abîmées, chauffage précaire…

Le monoxyde de carbone est un gaz particulièrement dangereux, il ne sent pas, il ne voit pas mais quand on le respire, il prend la place de l’oxygène, c’est alors que les symptômes apparaissent : maux de tête, vomissements, fatigue intense, la personne peut très vite s’évanouir si aucun soin ne lui est prodigué dans les plus brefs délais. Ce gaz vient des appareils de chauffage, de cuisson qui marchent au gaz, au bois, au fuel, au charbon, à l’essence, à l’éthanol, aucun danger pour les appareils électriques. Les groupes électrogènes, les moteurs des voitures, les barbecues, les braseros peuvent produire du monoxyde de carbone. La seule façon de s’en protéger, c’est de faire vérifier tous ces appareils auprès d’un professionnel. En cas d’urgence, appeler le 18, les pompiers, le 15, le SAMU ou le 112 depuis un téléphone portable. N’oubliez pas que le monoxyde de carbone tue en silence, c’est un poison.

Cheminée, Pixabay – Snufkin

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Un spa

Spa et Jacuzzi : bon ou dangereux pour la santé ?

Il est de plus en plus courant de trouver des spas chez les particuliers. Il …

Réagissez !