Les Atsem seront de nouveau en grève ce mercredi matin

L’Atsem dans les écoles maternelles est l’assistante de l’institutrice, il ou elle va s’occuper des enfants (toilettes, repas, entretien des locaux de l’établissement). Chaque année, on compte environ 25.000 candidats pour moins de quelques milliers de postes par an. Le concours est réservé aux candidats titulaires du CAP petite enfance, en sont dispensés les mères de famille de trois enfants, les sportifs de haut niveau. Le statut d’Atsem n’a pas évolué depuis 1992, ce métier est pourtant en constante évolution, leur rôle d’animation, de pédagogue en font des personnes indispensables au sein d’une école maternelle.

Ecole

Les Atsem s’étaient beaucoup mobilisés en décembre dernier

Les nombreux rassemblements en France ont permis de faire parler de cet emploi dans les médias. La grève de demain ne devrait avoir que très peu d’impact pour leur considération qui pourtant reste essentielle. Les Atsem ou anciennes dames de service seront de nouveau dans la rue pour une reconnaissance de leur métier, que ce soit  au niveau de la rémunération ou du déroulement de la carrière et de la pénibilité. L’Atsem peut être amené à accompagner les enfants lors des sorties scolaires, ce qui donne de nouvelles garanties de sécurité. L’activité principale reste l’accueil des enfants dans la classe, la cantine, elle aide à l’habillement, à la sieste, elle prépare les activités mises en place par l’institutrice, elle accompagne les enfants aux sanitaires, elle effectue le ménage dans les locaux (classe, salle d’activité). L’Atsem est très souvent sujette aux lumbagos, aux accidents de circulation sanguine dus aux trajets multiples. Les qualités requises sont la disponibilité, la gentillesse, la cordialité.

L’atsem est un post dominé pratiquement par les femmes

Lorsque les enfants rentrent en maternelle, ils ont besoin d’être rassurés, chaque matin, l’Atsem doit avec son sourire redonner à l’enfant sa bonne humeur, c’est elle qui va sécher les larmes, préparer les goûters, bref, une seconde maman. Ce métier majoritairement féminin demande une grande polyvalence. Alors que la maîtresse incarne plutôt l’autorité, l’Atsem représente la sécurité affective, le réconfort. Jusqu’en 1992, elles étaient recrutées comme agent d’entretien, leur statut a évolué, elle font parties de la communauté éducative. Aujourd’hui, elles sont plus de 60.000 en France, les opportunités d’évolution de carrière sont peu nombreuses.

L’enfant qui rentre en maternelle doit être à jour de ses vaccinations, diphtérie, tétanos, poliomyélite, d’autres vaccins sont fortement conseillés, la rougeole, les oreillons, la rubéole. Le sommeil est indispensable pour une bonne acclimatation à l’école maternelle, il est important pour bien grandir. A la fin de l’école maternelle, l’enfant doit savoir se repérer dans l’espace, exprimer ses sentiments, ses émotions par le geste ou le déplacement, accepter les contraintes, aider, exécuter les tâches simples, dire ce qu’il a appris, éprouver de la confiance en soi. Toutes ces évolutions de l’enfant sont dues à l’apprentissage  des maîtresses, des instituteurs, mais également de la participation des Atsem, un personnel indispensable au sein d’une école.

Ecole, Pixabay – Unsplash

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

senior-salle-de-bain

Les séniors vont apprécier le bain

Passer un certain âge, les individus rencontrent des difficultés dès lors qu’il s’agit d’effectuer leur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *