Accueil / Ailleurs sur le Web / Les chiens peuvent devenir auprès des malades de vrais anti-dépresseurs, une thérapie prometteuse

Les chiens peuvent devenir auprès des malades de vrais anti-dépresseurs, une thérapie prometteuse

La cynothérapie est une activité utilisant le chien comme médiateur au même titre que peut l’être le cheval dans l’équithérapie. Dans les Hauts de France à Amiens, un hôpital psychiatrique qui compte plus de 300 malades, les soignants les plus importants sont en réalité des chiens. Depuis 2010 dans ce centre on pratique la cynothérapie, cet animal est devenu au fil du temps indispensable. Nul ne sait comment ils agissent vraiment mais le résultat est réel, un vrai effet anti-dépresseur.

Un jeune chien

Le chien, un thérapeute malgré lui, le patient s’occupe de l’animal toujours en présence du maître infirmier

Depuis toujours, les animaux sont des compagnons, ils contribuent à leur manière à l’amélioration de la vie de l’être humain. Quand ce dernier se sent fatigué, dépressif, malade, le chien devient malgré lui un atout majeur pour la guérison de la personne fragilisée. On connait toute la difficulté de rentrer en contact avec un enfant marginalisé, handicapé, le chien est alors un vrai médiateur, un partenaire qu’il serait dommage de négliger. La médiation par l’animal est en pleine expansion en France. A Amiens depuis l’arrivée des chiens, de nombreux patients ont été pris en charge, les médecins prescrivent la cynothérapie.

Cette thérapie permet de diminuer les traitements psychotropes, l’apaisement par l’animal est prouvé scientifiquement

Le chien agit comme un véritable anti-dépresseur, le patient le promène, s’occupe de lui toujours avec la surveillance du maître infirmier. L’animal juste avec sa présence fait diminuer le stress ainsi que le processus d’isolement, l’inquiétude, le mal être du malade, l’animal participe à la réadaptation de la vie sociale. La santé des patients s’améliore considérablement avec le soutien des chiens. De nombreux malades lorsqu’ils ont été admis à Amiens souffraient de schizophrénie, d’autres se scarifiaient. Aujourd’hui, avec leur présence, ils vont beaucoup mieux. L’animal constitue le médicament naturel idéal qui fait aller bien mieux. Cette thérapie est très intéressante car elle permet non seulement de sortir de l’isolement les malades mais également elle contribue à moins prescrire de traitements médicamenteux lourds. C’est une manière de joindre l’utile à l’agréable, le chien se sent aimé, apprécié, il est content d’avoir de l’attention, le patient quant à lui ressent du bien être, un apaisement, de la sérénité. Cette thérapie est sans aucun doute une avancée très prometteuse.

Un jeune chien, Pixabay – FeeLoona

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Cigarette

Les cigarettes dites légères seraient moins nocives pour la santé, mais c’est un leurre !

Le light est dans le viseur des spécialistes. De nombreuses études ont démontré que les …

Réagissez !