Accueil / Ailleurs sur le Web / Une équipe de chercheurs s’apprête à tester un vaccin contre la bronchiolite

Une équipe de chercheurs s’apprête à tester un vaccin contre la bronchiolite

Les bronchiolites sont devenues ces dernières années un problème de santé publique. Elles touchent les nourrissons entre le mois d’octobre et d’avril. De plus en plus de bébés doivent être hospitalisés pour une détresse respiratoire. Le traitement de cette affection repose principalement sur le dégagement du nez et du pharynx à l’aide de sérum physiologique, la kinésithérapie est parfois utilisée en cas d’encombrement important des bronches. La bronchiolite touche les tous jeunes enfants, essentiellement les nourrissons de moins de six mois . Le rapport entre la bronchiolite et l’asthme suscite toujours de nombreux débats. Certains enfants ayant contracté une bronchiolite développeront un asthme plus tard.

Vaccin

Dans l’attente d’un vaccin pour stopper cette maladie

La bronchiolite refait son apparition avec la baisse des températures ainsi que le mauvais temps. Chaque année, plus de 30% des enfants de moins de deux ans souffrent de cette affection respiratoire. Plus de 95% des nourrissons guérissent en cinq ou dix jours mais certains doivent être admis en réanimation en milieu hospitalier. Les chercheurs Français vont tester un vaccin afin que cette maladie ne soit bientôt qu’un mauvais souvenir. Il ne sera pas administré aux enfants mais aux femmes enceintes, le but est de les protéger du virus de la bronchiolite.

A la recherche de volontaires pour tester ce vaccin

La responsable du centre Cochin-Pasteur à Paris a déclarer que vacciner la mère permettrait à l’organisme de fabriquer des anticorps qui seront ensuite transmis au bébé à travers le placenta. L’enfant sera alors immunisé durant les premières semaines qui suivront sa naissance. Le vaccin est encore à l’essai, il faut pour les chercheurs trouver la dose idéale capable de développer suffisamment d’anticorps pour optimiser la protection du nourrisson. Le centre Cochin Pasteur recherche des femmes âgées de 18 à 45 ans, une indemnisation est prévue pour les volontaires.

La bronchiolite sévit en automne et en hiver

Cette affection est le plus souvent bénigne malgré les symptômes impressionnants : toux, respiration rapide, sifflante. Le virus se transmet par la salive, les éternuements et les mains. La maladie débute le plus souvent par une rhino-pharyngite fiévreuse. Pour éviter la contamination, il faut respecter certaines règles d’hygiène, éviter de fréquenter trop de lieux publics dans la mesure du possible, éloigner l’enfant des personnes souffrant de rhume, le port d’un masque pour tous ceux qui s’occupent de l’enfant est alors conseillé, maintenir la température de sa chambre au alentours des 19° degrés, ne pas exposer le nourrisson au tabagisme passif.

Parmi les affections qui peuvent toucher les enfants, la bronchiolite n’est pas forcément la plus connue alors qu’elle touche de nombreux nourrissons en France.

Vaccin, Pixabay – PublicDomainPictures

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

senior-salle-de-bain

Les séniors vont apprécier le bain

Passer un certain âge, les individus rencontrent des difficultés dès lors qu’il s’agit d’effectuer leur …

Réagissez !