Accueil / Ailleurs sur le Web / Le gluten favorise une réaction inflammatoire

Le gluten favorise une réaction inflammatoire

Le régime sans gluten, est-ce un effet de mode ou un véritable problème de santé ? Depuis déjà quelques années, le sans gluten connait un véritable engouement de la part de nombreuses personnes, d’un côté les vrais intolérants au gluten et les autres qui sont seulement sensibles. Ils sont bien souvent rangés dans la case des malades imaginaires. Une nouvelle étude réalisée par des chercheurs de l’université de Columbia aux États-Unis dont les résultats ont été publiés dans la revue Gut déclare avoir identifié des marqueurs biologiques spécifiques à la sensibilité au gluten. Jusqu’à présent seule la maladie Cœliaque était reconnue aux dépens des personnes seulement sensibles.

Du gluten

Les conséquences de l’ingestion de gluten

Les scientifiques pour arriver à de telles conclusions ont suivi un certain nombre de personnes, ils ont comparé leur réaction immunitaire et les troubles physiques. 40 personnes souffrant de la maladie de Cœliaque, 80 personnes sensibles au gluten, 40 sans aucun trouble digestif particulier. Les résultats obtenus sont très différents selon les trois catégories de volontaires, ce qui explique en partie que les symptômes changent selon les personnes.

La maladie de Cœliaque est une pathologie chronique de l’intestin qui est déclenchée par la consommation de gluten, elle se traduit par des diarrhées, des douleurs abdominales, des ballonnements… L’inflammation créée par l’ingestion de gluten endommagent les parois intestinales. Les personnes qui en souffrent peuvent parfois retrouver la santé en l’éliminant complètement de leur alimentation.

Le régime sans gluten a réellement un intérêt

Pour les personnes dites seulement sensibles, en plus des problèmes intestinaux, ils rencontrent de la fatigue, une perturbation de l’humeur et une difficulté cognitive. Les scientifiques ont observé qu’après six mois de régime sans gluten, tout rentrait dans l’ordre pour les participants sensibles, tous les symptômes étaient fortement diminués. Ces résultats pourraient permettre aux professionnels de santé de mieux diagnostiquer, de prendre en charge les malades plus rapidement. Environ 1% de la population est atteinte par ce trouble de santé, pour certains supprimer les gâteaux, le pain et les pâtes suffit pour d’autres, il faut aller traquer le gluten dans les aliments transformés.

Rappelons également que les produits sans gluten doivent être consommés avec modération, leur index glycémique ferait augmenter le taux de sucre dans le sang. Vraie ou fausse raison, l’alimentation est bien souvent une bonne alternative à une bonne santé.

Du gluten, Pixabay – BRRT

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

senior-salle-de-bain

Les séniors vont apprécier le bain

Passer un certain âge, les individus rencontrent des difficultés dès lors qu’il s’agit d’effectuer leur …

Réagissez !