Accueil / Ailleurs sur le Web / La jaunisse du nourrisson traitée par lumière bleue favoriserait les cancers pédiatriques

La jaunisse du nourrisson traitée par lumière bleue favoriserait les cancers pédiatriques

Soigner une maladie par la photothérapie aurait des conséquences sur la santé future, plus de 1,6 fois plus de risques de développer une leucémie durant l’enfance et ces informations ont été mises à jour par des chercheurs de l’université de Californie.

Un bébé

La jaunisse ne devrait pas être traitée par photothérapie

Les résultats viennent d’être publiés en ce début de semaine dans la revue Pediatrics. La jaunisse est très fréquente chez le nouveau-né, elle intervient dans plus de 60% des cas chez les bébés nés à terme au 2e ou 3e jour de leur vie. Cet ictère peut disparaître en quelques jours en ayant recours dans la plupart des cas à un traitement par la lumière bleue, la photothérapie.

La jaunisse du nourrisson n’est pas une maladie proprement dite et elle n’est pas contagieuse, c’est un mécanisme d’adaptation à la vie hors du ventre maternel. Le fœtus a besoin de beaucoup de globules rouges pour se développer. A la naissance, la destruction de ces globules provoque une augmentation rapide dans le sang du taux de bilirubine qui provoque la couleur jaune de la peau.

Une photothérapie pointée du doigt par une étude

Le foie du bébé peut alors avoir des difficultés à éliminer ce surplus et c’est là que se produit l’ictère. C’est alors qu’intervient le traitement par photothérapie, l’enfant est placé sous une lampe fluorescente plusieurs heures par jour, mais, selon ces deux dernières études, ce traitement entraînerait de bien lourdes conséquences.

Les premiers travaux se sont appuyés sur les dossiers d’enfants nés entre 1998 et 2007 en Californie et les résultats démontrent que ces enfants traités par lumière bleue ont un risque multiplié par 1,6 d’être atteints de leucémie durant l’enfance, la seconde étude réalisée auprès de 500.000 enfants nés entre 1995 et 2011 met en évidence les mêmes résultats que l’étude précédente. L’association entre la photothérapie et la survenue d’un cancer serait plus forte chez les enfants atteints de trisomie 21.

La photothérapie agit directement sur la bilirubine

Cela la rend plus facile à éliminer, les yeux de l’enfant sont protégés par des lunettes spéciales. Pourquoi surveille-t-on la jaunisse chez le nourrisson ? La bilirubine peut se révéler dangereuse pour le bébé si le taux est trop élevé dans l’organisme, elle a un effet toxique pour son cerveau. À la naissance, le nourrisson doit s’adapter à une vie autonome, il doit apprendre à s’alimenter, à digérer et le foie doit éliminer le trop-plein de bilirubine. En 20 ans, plus de 16% des bébés ont reçu un traitement par photothérapie contre 3% en 1995.

Un bébé, Pixabay – PublicDomainPictures

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

senior-salle-de-bain

Les séniors vont apprécier le bain

Passer un certain âge, les individus rencontrent des difficultés dès lors qu’il s’agit d’effectuer leur …

Réagissez !