Les jeunes femmes enceintes sont plus vulnérables à l’AVC

Un accident vasculaire cérébral est une défaillance de la circulation sanguine. Il survient à la suite de l’obstruction ou la rupture d’un vaisseau sanguin. Les AVC ont des conséquences très variables, plus de la moitié des patients gardent des séquelles, un individu sur dix récupère complètement. Les délais entre l’accident vasculaire cérébral et la prise en charge des soins doit être le plus court possible. L’hypertension artérielle est un facteur aggravant.

La rééducation après un AVC

Un AVC sur cinq chez les femmes de moins de 35 ans est lié à une grossesse

Une étude publiée dans Jama Neurology met en évidence que les femmes plus jeunes ont plus de risque d’être victime d’un AVC lorsqu’elles sont enceintes. C’est en partie à cause de l’augmentation du débit cardiaque et de la modification des vaisseaux sanguins. La grossesse double les risques chez les femmes entre 12 et 24 ans et cela jusqu’à plus de 6 semaines après l’accouchement. Les scientifiques du département de neurologie ont analysé le cas de plus de 19 146 femmes hospitalisées après un AVC entre 2002 et 2012 dans l’état de New York, 4,2% étaient enceintes ou avaient accouché. Selon les auteurs de cette étude, une grossesse chez les femmes entre 35-45 ans ne peut accroître les risques d’AVC alors que pour les plus jeunes les résultats sont différents. L’accident vasculaire cérébral est la troisième cause de mortalité chez les femmes après les maladies cardiovasculaires et les cancers.

Les raisons sont nombreuses de reporter une maternité

La grossesse chez les femmes plus âgées peut comporter certains risques mais de plus en plus de femmes deviennent mère tardivement. Les études, l’activité professionnelle, le bon partenaire sont des facteurs déterminants. Le véritable risque d’une grossesse tardive, c’est en fait de ne jamais tomber enceinte car la fertilité baisse après 35 ans. Il faut également savoir qu’après 45 ans, il est quasiment impossible de créer une vie avec ses propres ovules. Après la quarantaine, une femme a plus de risque de développer un diabète, de l’hypertension artérielle au cours de la grossesse mais de nombreuses femmes mettent au monde des enfants après 35-45 ans, elles donnent naissance à des bébés en pleine santé. Une grossesse entre 35-45 ans ne parait pas accroître le risque d’AVC.

La rééducation après un AVC, Pixabay – geralt

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

senior-salle-de-bain

Les séniors vont apprécier le bain

Passer un certain âge, les individus rencontrent des difficultés dès lors qu’il s’agit d’effectuer leur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *