Accueil / Ailleurs sur le Web / Le Sida est-il oublié des jeunes en 2016 ?

Le Sida est-il oublié des jeunes en 2016 ?

La dernière campagne de sensibilisation a fait polémique, les affiches ont choqué, elles n’ont pas produit l’effet escompté. La prévention même en 2016 reste primordiale, encore trop de jeunes croient que le VIH ne pourra jamais passer par eux. Plus de 17% déclarent ne pas avoir peur. Le préservatif reste le seul moyen de se protéger de ce virus. En ce qui concerne la tranche des célibataires de 18-35 ans seulement la moitié utilisent une protection lors des rapports intimes, plus de 30% estiment que les maladies sexuellement transmissibles peuvent se transmettre par voie anale, plus de 23% ne croient pas à la contamination par voie orale. A l’occasion de la journée mondiale du Sida qui a eu lieu ce jeudi, le virus reste d’actualité malgré les progrès de la recherche, les campagnes d’informations.

Préservatif

Dans les 80-90, l’épidémie a été un véritable fléau

L’institut de veille sanitaire a publié ces derniers chiffres, chaque année, ce sont plus de 6000 personnes qui se découvrent positifs, cette évaluation reste stable depuis ces dix dernières années. Le nombre d’individus atteints du VIH est estimé à plus de 150.000, des faits relayés par Europe 1. Les jeunes se sentent peu concernés, pourtant ils sont en première ligne. Ils sont en 2016 toujours aussi mal informés. Actuellement, le Sida est mieux pris en charge grâce à des traitements plus efficaces, moins lourds mais aucun vaccin, aucun remède ne permet de guérir du Sida. Les jeunes d’aujourd’hui voient moins leurs amis mourir de cette maladie, ils ont tendance à nier l’évidence, renoncer au préservatif. Pourtant, de nombreuses populations sont encore touchées par la maladie.

Les effets de prévention doivent se multiplier, car même si le Sida n’est plus autant médiatisé, les décès sont nombreux

Depuis plusieurs années, on assiste à un relâchement des comportements préventifs. L’éducation sexuelle reste insuffisante, le préservatif n’est plus automatique, quant au dépistage, il est trop souvent négligé, il fait peur. Selon l’INVS, plus de 29.000 personnes porteurs du Sida ignorent qu’ils sont atteints de virus. Une petite bonne nouvelle, entre septembre 2015 et septembre 2016 plus de 90.000 autotests ont été vendus. Pour en savoir plus sur les moyens de protection, de dépistage, plusieurs sites sont à disposition. Même si la dernière campagne a fait polémique, le principal c’est de ne pas oublier le Sida, il tue toujours.

Préservatif, Pixabay – sasint

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Paille

Une simple paille qui aurait la faculté de déceler la drogue du violeur

C’est en effet, l’idée lumineuse que trois lycéennes de Miami aux Etats-Unis ont pu avoir. …

Réagissez !