Accueil / Ailleurs sur le Web / Le tiers payant : de nombreux médecins s’y opposent toujours

Le tiers payant : de nombreux médecins s’y opposent toujours

Depuis aujourd’hui, les professionnels de santé peuvent proposer le tiers payant à leurs patients, plus particulièrement les femmes enceintes, les personnes souffrant d’une longue maladie chronique comme le diabète, la mucoviscidose, la maladie de Parkinson, d’Alzheimer, la tuberculose active… Les patients sont dans l’ensemble plutôt favorables, ce n’est pas le cas pour certains médecins qui restent opposés au tiers payant généralisé, plusieurs syndicats appellent à la désobéissance.

Médecine

Le tiers payant permet d’optimiser l’accès aux soins

Les personnes aux revenus modestes bénéficiaient via la couverture maladie universelle CMU d’une dispense d’avance de frais, les femmes enceintes, tous ceux souffrant d’une affection de longue durée ALD vont désormais être dispensés des frais chez leur médecin, un pas en avant pour la mise en place du tiers payant. Ce qui devrait porter à plus de 15 millions de Français, le nombre de personnes couvert par cette mesure. La ministre de la Santé, Marisol Touraine a souligné qu’actuellement encore trop de personnes dans notre pays renoncent aux soins, car ils ne peuvent pas avancer les frais médicaux.

Alléger la facture des personnes malades ou enceintes

Une femme enceinte avance environ plus de 640 euros durant sa grossesse, une personne atteinte de diabète plus de 1100 euros par an, ceux qui souffrent d’un cancer ou de la maladie d’Alzheimer, la note peut facilement s’élever à plusieurs milliers d’euros en, seulement, quelques mois. Les médecins peuvent encore ne pas appliquer la mesure, la loi deviendra un droit pour chaque patient dès le 30 novembre 2017.

Un tiers payant pointé du doigt

Afin de faciliter la confiance des professionnels de santé, une plateforme d’accompagnement a été mise en place, par téléphone au 0811.50.50.50, par mail, dès le 4 juillet prochain, des conseillers pourront répondent à toutes les questions liées à la facturation du tiers payant, les médecins trouveront-ils en ce service un moyen de se rassurer ? La ministre de la Santé veut le tiers payant généralisé « simple, rapide, sécurisé ». Durant des mois, ils se sont mobilisés pour combattre ce projet, beaucoup d’entre eux ont dénoncé cette mesure qui selon leurs propos provoquerait à long terme une surcharge de travail. De nombreux médecins estiment que le tiers payant généralisé est une atteinte à la médecine générale.

Médecine, Pixabay – Parentingupstream

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

senior-salle-de-bain

Les séniors vont apprécier le bain

Passer un certain âge, les individus rencontrent des difficultés dès lors qu’il s’agit d’effectuer leur …

Réagissez !