Morts sur les routes en 2014 : une hausse problématique

Les morts sur les routes en 2014 ont été nombreux. Cette hausse problématique est à l’origine d’une nouvelle salve de mesures.

Accident
Accident

Le nombre de morts sur les routes en 2014 n’a pas baissé et la situation demande une réaction de la part du gouvernement. Pourtant, les radars se sont multipliés sur les routes françaises, la prévention a été intense avec parfois des campagnes visant à choquer les automobilistes pour qu’ils prennent conscience de la gravité de l’alcool au volant. Les efforts semblaient être payants puisqu’une tendance à la baisse était référencée depuis quatre décennies, mais l’année 2014 a été inquiétante puisque le nombre de décès est à la hausse.

Malheureusement, le nombre de morts sur les routes augmente

Depuis 12 ans, la France connaissait une baisse du nombre de morts sur les routes, mais en 2014 tout a changé. Pour la présidente de la Ligue contre la violence routière, cette situation dramatique pourrait être expliquée par le manque de mesures depuis plus d’un an et demi. Le bureau du Conseil national de la sécurité routière devrait bénéficier des confidences du ministre de l’Intérieur. Ce dernier doit également annoncer une nouvelle salve de mesures visant à réduire cette mortalité problématique. Le contenu n’a pas été partagé, mais le gouvernement aurait le souhait de s’attarder sur l’alcool au volant qui est toujours l’une des causes de décès sur les routes.

Un supplément de 120/140 morts sur les routes en 2014

Le gouvernement pourrait s’inspirer des tests effectués sur le périphérique de Paris pour baisser le nombre de morts sur les routes. En effet, les accidents ont été diminués grâce à la réduction de la vitesse qui est passée de 80 à 70 km/h. Une réaction est donc attendue, car en 2013, une baisse de 10.5 % des décès avait été référencée avec 3 268 morts. Pour l’année 2014, le ministre de l’Intérieur a précisé qu’il y avait eu en France entre 120 et 140 morts de plus par rapport à 2013.

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !