LOADING

Type to search

Volkswagen : en 2018, les conducteurs auront une voiture low-cost

2 années ago
Share

Volkswagen débarque dans le marché des véhicules low-cost, les automobilistes auront ainsi un choix un peu plus large. Ce secteur rencontre un certain succès et cela a permis au marché de rebondir.

Volkswagen

Volkswagen / Crédit Photo : Flickr – Toby Jagmohan

Depuis plusieurs années, le marché automobile était malmené par la crise. Avec la baisse du pouvoir d’achat, il était assez complexe de s’offrir une voiture luxueuse. En France, il y a eu le boom de la prime à la casse qui a redonné un peu de dynamisme au secteur, mais ce sont surtout les marques Low-Cost qui ont changé la donne. Volkswagen a bien compris que le luxe ne fait plus autant recette, le constructeur a donc décidé de lancer une nouvelle gamme.

Martin Winterkorn annonce un tournant pour Volkswagen

Pour découvrir la proposition de Volkswagen, il faudra tout de même attendre trois ans. Dans ce domaine, Renault avec sa Logan déclinée à plusieurs sauces a frappé très fort. Si au départ, les véhicules avaient une allure low-cost, un effort sur le design a été fait et elles se fondent désormais très bien dans la masse. C’est le journal Bild qui a reçu en exclusivité les confessions du PDG de Volkswagen à savoir Martin Winterkorn. Les Européens devront eux aussi faire preuve de patience, car le lancement est prévu pour la Chine.

Volkswagen veut sans doute tester son concept avant d’opter pour l’international.

Volkswagen se lance dans le marché low-cost en Chine dans 3 ans

Au niveau des tarifs, l’entrée de gamme est digne du low-cost, car il faudra au minimum débourser 8000 euros pour s’offrir la version pas chère de la Volkswagen. Le constructeur automobile a déjà penché pour trois références puisqu’il y aura la berline classique et celle à hayon, mais il ne pouvait pas passer à côté d’un SUV. Ces voitures à mi-chemin entre une berline et un 4X4 rencontrent un solide succès que ce soit auprès des femmes ou des hommes.

Volkswagen espère désormais faire mieux que Renault qui a tout de même pu distribuer près de 650 000 Dacia en seulement une décennie.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *