janvier 27, 2016

La petite maison dans la prairie

La petite maison dans la prairie revient sur grand écran !

Revoir la famille Ingalls déambuler au rythme d’aventures touchantes, dramatiques est sans doute le rêve de bons nombres de fans de la série qui a su tout au long des rediffusions véhiculées de bonnes émotions. D’autres vont sans doute trouver l’idée pas très bonne, mais au final, il faudra simplement que le film soit à la hauteur de la série portée par Michael London le talentueux Charles Ingalls et ce n’est pas gagné, il faudra patienter encore quelques mois pour pouvoir juger de la véracité du film.

Découvrez un peu plus
Smartphone et le sport

Obésité : le smartphone, peut-être l’allié minceur de demain

Une équipe de scientifiques vient de mettre en place une nouvelle recherche afin de faire bouger davantage la population via le téléphone portable. Les résultats de cette expérience auraient démontré que les smartphones inciteraient les personnes à un nombre de pas plus important dans une journée, ils permettraient de réduire l’obésité, rappelons que la sédentarité est en partie responsable du surpoids.

Découvrez un peu plus
Séduction

Période d’ovulation : les femmes deviennent des tigresses

La période d’ovulation de la femme a-elle les mêmes pouvoirs que celle des mammifères ? Elle serait perçue comme plus attirante et ainsi plus apte à attirer l’autre partenaire. Ce constat a été mis au point par la présentation de plusieurs photos de femmes, certaines étaient en période d’ovulation et d’autres non à un panel de plus de 200 femmes. Les résultats de l’étude est parue dans la revue Biology Letters de la Royal Society Britannique et cette enquête démontrerait que les animaux ne sont pas les seuls à jauger l’ovulation chez l’autre, les femmes seraient capables de discerner leurs congénères en période de fertilité.

Découvrez un peu plus
Enfant

Unicef : 1 enfant sur 9 se trouve dans une zone en conflits

L’UNICEF lance un appel aux dons. Les enfants sont de plus en plus nombreux à subir les retombées des guerres à travers la planète, plus de 250 millions seraient directement confrontés aux conflits. L’UNICEF a besoin urgemment de fonds pour venir en aide au quotidien à ces enfants maltraités par les altercations. Ce chiffre est dramatique, il devient plus parlant quant on le visualise différemment, un enfant sur neuf serait en danger dans une région de guerre dans le monde. Ces conclusions ont été annoncées sur le site de l’UNICEF.

Découvrez un peu plus

Les autres articles de Sixactualités !