juillet 3, 2016

Etude en laboratoire

Etudes épidémiologiques en vue pour le bassin de Lacq

Des milliers de sites subissent la pollution industrielle en France. La plupart des sources sont liées à d’anciennes décharges, des dépôts de résidus, des produits chimiques abandonnés, l’infiltration ainsi que le déversement de substances nocives peuvent également participer à la contamination des sols, au développement de certaines maladies chez l’homme. Le bassin industriel de Lacq dans les Pyrénées Atlantiques va connaitre très prochainement des études épidémiologiques afin d’évaluer les risques sanitaires liés aux émissions gazières, pétrolières.

Découvrez un peu plus
Malade

Un abus de l’antiépileptique Lyrica

Depuis plusieurs années, ce médicament est prescrit ainsi que son générique aux patients pour traiter certaines formes d’épilepsie et les douleurs caractérisées par les brûlures, les décharges électriques. Ce remède agit sur le système nerveux, mais malheureusement son usage est détourné de sa véritable fonction soignante en stupéfiant par des patients. L’agence nationale de sécurité du médicament ANSM vient d’alerter les médecins sur le sujet, des risques de dépendance de cet antiépileptique sont avérés.

Découvrez un peu plus
Des courses alimentaires

Scan Eat : le scanner pratique pour repérer les pesticides cachés dans les produits comestibles

Les aliments cultivés par le biais de l’agriculture industrielle intensive contiennent dans leur immense majorité des résidus de pesticides. Selon l’association militante Greenpeace, il est de plus constaté, par des études sérieuses, qu’un même aliment contient des résidus divers, ce qui fait que nous sommes exposés à ces derniers sous forme de mélanges ou cocktails. Et le moins que l’on puisse dire est que ces cocktails seraient potentiellement ou pour certains assurément dangereux pour l’homme. Et tous les aliments sont concernés : alors, comment faire pour dépister la présence de pesticides dans nos aliments ? Simon Bernard, originaire du Havre et âgé de 25 ans, a peut être trouvé la solution grâce à son invention primée dans un prix. Le prix en question est le « GreenTech Ecoles » et son invention se nomme Scan Eat.

Découvrez un peu plus
La Terre

Le trou de la couche d’ozone engagé sur la voie de la guérison scientifiquement attestée

Le trou de la couche d’ozone est le terme utilisé à l’accoutumée pour désigner la destruction de la couche d’ozone lorsque le niveau décelé dépasse 50 %. Des trous d’ozone, que l’on constate avec une périodicité saisonnière, sont hélas à déplorer et ont été observés au-dessus de zones spécifiques telles que les régions arctiques et de l’Antarctique, une partie non négligeable du Canada et l’extrême Nord-Est des Etats-Unis. Une bonne nouvelle qui, espérons-le, ne sera pas éphémère, vient de tomber, et confirme que le trou dans la couche d’ozone au dessus de l’Antarctique (qui est le plus massif de tous) serait en train de se résorber beaucoup plus vite que prévu, d’après une étude anglo-américaine, publiée dans la prestigieuse revue Sciences.

Découvrez un peu plus

Les autres articles de Sixactualités !