Accueil / Grossesse / A cause de Zika, naissance d’un enfant touché par la microcéphalie à Barcelone

A cause de Zika, naissance d’un enfant touché par la microcéphalie à Barcelone

C’est la première naissance en Europe d’un enfant atteint de microcéphalie, ce cas avait été diagnostiqué en mai dernier, la mère avait été infectée lors d’un déplacement en Amérique du Sud. Elle avait décidé malgré tout de poursuivre sa grossesse. Un autre fœtus avait été atteint par cette anomalie neurologique en Slovénie, mais les parents cette fois avaient opté pour l’interruption volontaire de grossesse. Cette naissance en Espagne est donc une première selon les autorités sanitaires catalanes.

Une grossesse

La microcéphalie fait partie des malformations les plus redoutées par les parents

Normalement, au cours de la grossesse, la tête du bébé grossit au fur et à mesure que se développe le cerveau, si celui-ci cesse sa progression, la tête va en faire de même, elle sera donc plus petite que la normale. La microcéphalie n’est pas une maladie en soi, c’est un symptôme qui traduit une insuffisance de croissance cérébrale. Au Brésil, de nombreux bébés sont atteints de microcéphalies à cause du virus Zika. Une étude révèle que des dizaines de milliers de bébés pourraient naître avec de telles malformations en Amérique Latine, aux Caraïbes là où l’épidémie est active, jusqu’à 1,65 million de femmes enceintes pourraient être touchées.

Vers une disparition du virus Zika d’ici 2 ans

Les scientifiques s’accordent pour dire que d’ici la fin de l’épidémie, plus de 90 millions de personnes pourraient être infectées par le virus Zika qui a débuté rappelons-le en 2015. Il ne faut tout de même pas dramatiser, dans 80% des cas, l’infection reste bénigne, elle passe même inaperçue. Le virus Zika est transmis par le moustique de genre Aedes, par voie sexuelle, de la mère au fœtus. Des chercheurs britanniques ont prédit que l’épidémie actuelle pourrait s’éteindre d’elle-même dans deux ou trois ans.

Ne pas oublier le préservatif !

Plus d’une dizaine de groupes pharmaceutiques travaillent sur la conception d’un vaccin contre le virus Zika, plus de 40 personnes résidant en Amérique du Nord vont le recevoir. L’un des chercheurs qui a collaboré à la mise au point est bien connu pour son combat contre Ebola, il a contribué au vaccin. Celui dédié à Zika pourrait obtenir le feu vert d’ici quelques mois. L’OMS tient à rappeler que le préservatif reste le meilleur moyen de se protéger lorsque l’on circule dans les zones où il est actif.

Une grossesse, Pixbay – Freestocks

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Bébé

Transgenre : un homme donnera la vie à un enfant dans quelques semaines

Pour une personne transgenre, son identité ne correspond pas ou plus à celle que l’état …

Réagissez !