Accueil / Grossesse / Allaitement : un moyen pour sauver près de 800 000 vies tous les ans

Allaitement : un moyen pour sauver près de 800 000 vies tous les ans

Les femmes en 2016, sont-elles plus biberons ou allaitement ? Ce dernier représente un vaste sujet, dans les décennies passées, la question ne se posait même pas pour la plus grande majorité des femmes, c’était un geste naturel et souvent économique. Lors de la naissance, aujourd’hui d’un nouveau-né, les femmes ont le choix, soit allaiter leur bébé, soit donner le biberon. L’allaitement est-il meilleur pour la santé de l’enfant, une nouvelle étude revient sur le sujet et déclare qu’il pourrait sauver de nombreuses vies dans le monde.

Une possibilité de sauver des milliers de vies avec l’allaitement

L’étude qui est publiée dans The Lancet et financée par la fondation Bill et Belinda Gates démontre que l’allaitement serait bien meilleur pour la santé de l’enfant, mais également celle de la mère. Cette enquête a regroupé plus de 164 pays qui ont été sollicités pour cette étude. Les chercheurs ont expliqué que si les femmes de tous ces pays allaitaient leurs enfants plus de 800.000 bébés de moins de cinq ans pourraient être sauvés dans le monde et plus de 200.000 mères ne seraient pas concernées par le cancer des ovaires et du sein. Les scientifiques démontreraient également dans cette étude que l’allaitement réduirait considérablement les diarrhées, les infections respiratoires chez les bébés et quant à l’obésité et au diabète, ils seraient moins importants à l’âge de l’enfance, de l’adolescence, de l’adulte.

L’allaitement favoriserait aussi les économies

Mis à part ces problèmes de santé très importants résolus en parti par l’allaitement, il s’avère aussi que les économies faites dans les pays pauvres et même dans les pays riches seraient à hauteur de 2,4 milliards de dollars aux États-Unis et 229 millions en Chine. Donner le sein à son bébé représenterait des moindres coûts pour le système de santé, moins de traitements médicaux pour les enfants d’où des économies intéressantes.

L’OMS préconise un allaitement jusqu’à 6 mois

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) conseille d’allaiter son enfant jusqu’à l’âge de 6 mois et selon leurs conclusions, moins de 40% des bébés sont allaités dans le monde. L’allaitement est un choix qui revient à la mère, en France 62% des mamans donnent le sein à la sortie de la maternité, 5 à 10 % continuent après deux mois. Allaiter peut se révéler être contraignant, épuisant pour la maman, le manque d’informations est souvent un frein à l’allaitement, pourtant le lait maternel est parfait pour le bébé, il est adapté à ses besoins, cela reste un moment d’intimité très particulier entre la mère et son bébé. Les femmes qui n’ont pas recours à cette méthode ne doivent pas culpabiliser, ne pas allaiter ne veut pas dire, être une mauvaise mère.

Allaitement, Pixabay – AdinaVoicu

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Compléments alimentaires

Compléments alimentaires : l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation rappelle aux femmes enceintes de ne pas consommer sans avis médical

Ce genre de produis connaissent un vrai engouement auprès des consommateurs. Ils sont vendus dans …

Réagissez !