Accueil / Grossesse / Les applis au secours des femmes qui veulent concevoir un enfant, sont-elles fiables ?

Les applis au secours des femmes qui veulent concevoir un enfant, sont-elles fiables ?

Certaines femmes sont confrontées à des difficultés pour tomber enceinte, elles ont souvent recours à des applications, plusieurs existent sur l’Apple Store, Google Store, elles fonctionnent principalement de la même manière. Il faut indiquer dans un premier temps la date des dernières menstruations, l’appli calcule ensuite la date d’ovulation, ce qui facilite la période de fertilité. Ces applications peuvent-elles vraiment d’être d’une grande aide, sont-elles fiables à 100% ? Les femmes peuvent-elles trouver dans ces nouvelles technologies, une façon de mieux concevoir un enfant ?

Une femme enceinte

Les applications ne sont pas fiables à 100%

Les chercheurs du New York Presbyterian Hopital aux États-Unis ont voulu tester certaines applications pour évaluer réellement leur efficacité, leur inutilité. Ils ont conçu une étude sur plus de 20 sites internet ainsi que 33 applications gratuites. Les scientifiques ont fabriqué un faux profil. Plus de 80% des sites internet, 87% des applications testées sont parvenues à calculer correctement la date de l’ovulation, un seul site, 3 applications dont «  I Period » ne s’est pas trompé quant à la période de fécondité. Toutes ces nouvelles technologies peuvent être une aide, mais la fiabilité à 100% n’existe pas. Les conclusions de ces test ont été publiées dans la revue Obstétrics and Gynecology.

Toutes les femmes n’ont pas la même période d’ovulation

Les scientifiques ont voulu également rappeler que les femmes ne sont pas toutes réglées de manière semblable, si la plupart ovulent au 14e jour du cycle menstruel, d’autres vont ovuler au j-16, j-17. Plus de 15 à 20% des causes de stérilité, soit environ un cas sur cinq, ont une origine inexpliquée d’un point de vue médical. L’état psychologique reste une explication pour certaines femmes qui se mettent la pression, la difficulté à avoir un enfant devient problématique.

Ne pas se focaliser uniquement sur les applications

Il faut dans ces cas là, essayer de s’évader, opter pour la détente, le sport, la lecture, les voyages, surtout ne pas rester centré sur les difficultés à concevoir, verbaliser ses angoisses, c’est déjà un pas vers le mieux-être. Le stress et l’angoisse influent sur l’ovulation. Les femmes, avant de faire confiance les yeux fermés à toutes ces applications, il faut qu’elles parviennent avant tout à mieux connaitre leur corps, à dédramatiser la situation. Focaliser sur les applications, c’est augmenter encore plus l’état de stress.

Une femme enceinte, Pixabay – widephish

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Compléments alimentaires

Compléments alimentaires : l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation rappelle aux femmes enceintes de ne pas consommer sans avis médical

Ce genre de produis connaissent un vrai engouement auprès des consommateurs. Ils sont vendus dans …

Réagissez !