Accueil / Grossesse / Grossesse et alcool ne font pas bon ménage

Grossesse et alcool ne font pas bon ménage

La consommation d’alcool durant la grossesse même en petite quantité peut avoir des répercussions sur la santé du bébé. En effet, l’alcool passe dans le sang maternel puis vers celui du fœtus à travers le placenta. L’alcoolisation fœtale est la première cause non génétique de handicap mental chez l’enfant. La tolérance zéro est donc vivement recommandée pour les femmes enceintes, mais ces conseils, les futures mères n’y prêtent pour la plupart que très peu d’attention, plus de 23% d’entre elles continuent de consommer des boissons alcoolisées pendant cette période.

Une grossesse

Quelles sont vraiment les conséquences pour le bébé à venir ?

Santé Publique France vient de relancer sa campagne d’information alors que la journée mondiale de sensibilisation du syndrome d’alcoolisation fœtale se déroule le 9 septembre. Le constat est dramatique, plus de 8000 enfants naissent chaque année avec ce trouble. Ceux qui viennent au monde avec ce syndrome présentent un faciès très reconnaissable, la boite crânienne est inférieure à la normale, la lèvre supérieure est plus mince, le sillon nasal est allongé ou effacé… Des troubles du comportement permettent également de conclure qu’il est atteint de ce trouble lors de son développement, attention altérée, retard psychomoteur, échec scolaire, consommation de produits illicites à l’adolescence, tous ces facteurs sont à prendre en compte, des propos soulignés par la Haute Autorité de Santé.

Ne pas boire d’alcool avant la grossesse

L’alcool reste l’ennemi juré des femmes enceintes même un simple verre peut-être néfaste pour le bébé. Il ne suffit pas de s’arrêter pendant la grossesse, il faut rester sobre avant la fécondation. L’alcool passe dans le lait maternel, l’enfant est alors en contact direct avec la boisson consommée par sa mère. Le seuil de risque est très difficile à évaluer, lors de l’alcoolisation, l’éthanol se diffuse dans le placenta d’où les risques réels encourus par le fœtus. De nombreuses études sur le sujet peuvent être contradictoires pour plus de sécurité, il vaut mieux s’abstenir de boire avant la conception, durant les neuf mois de grossesse, pendant l’allaitement, le bébé n’en sera qu’en meilleure santé, sa mère également.

Une grossesse, Pixbay – Freestocks

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Bébé

La méthode Kangourou est-elle bénéfique aux bébés ?

Il est démontré dans les pays en développement que les nourrissons de petits poids ont …

Réagissez !