Accueil / Grossesse / Perturbateurs endocriniens : il est possible de peindre pendant la grossesse

Perturbateurs endocriniens : il est possible de peindre pendant la grossesse

Les perturbateurs endocriniens sont problématiques surtout lorsque l’exposition pendant la grossesse est au rendez-vous. Il est nécessaire de prendre toutes les précautions nécessaires, mais la peinture est tout à fait possible.

Peinture

Un retard de la croissance fœtale est tout à fait possible

Nombreuses sont les futures mamans qui mettent de côté la rénovation de la chambre à cause de ces perturbateurs endocriniens que nous pouvons retrouver dans de multiples produits, dont la peinture. Pourtant, vous avez la capacité de ne rien changer à vos habitudes, il suffit de modifier votre comportement en privilégiant certains produits. Pour rappel, ces substances chimiques sont souvent pointées du doigt, car elles ont la particularité d’interférer avec le système endocrinien. Par conséquent, les médecins sont en mesure de constater divers désagréments que ce soit au niveau de la femme enceinte ou du bébé à naître.

Comme le mentionne l’Association Santé Environnement France, les perturbateurs endocriniens sont au cœur de vives inquiétudes, car ils peuvent être à l’origine d’un retard au niveau de la croissance fœtale.

Évitez ce problème en ayant recours à des peintures spécifiques

L’ASEF insiste dans son rapport sur le fait que les femmes enceintes connaissent les points négatifs des perturbateurs, mais un quart aura tendance à limiter l’exposition. De ce fait, certaines se lancent dans la réfection de la chambre du bébé sans prendre une précaution particulière. Vous avez tout à fait la possibilité de vous lancer dans un atelier peinture surtout si vous avez obtenu un financement via http://lebonpeintre.pro/financements-peinture/. Ce dernier peut s’articuler autour de la réduction de la TVA, les subventions de l’ANAH ou encore le crédit d’impôt à la transition énergétique. Ces aides sont un réel attrait, elles vous donnent les moyens de repeindre la chambre du futur bébé avec une aisance à couper le souffle. De plus, aucun désagrément au niveau de votre santé et celle du bébé ne sera listé puisque les peintures sont parfois conçues sans perturbateurs endocriniens.

Deux mentions à privilégier pendant la grossesse

La peinture pendant la grossesse n’est donc pas à fuir comme la bête noire, il faudra par contre se diriger vers des produits à base d’eau. Les pots ont également la particularité de mettre en avant quelques mentions comme l’écolabel européen ou NF Environnement. Vous êtes convaincu dans ces deux contextes que les travaux se dérouleront dans les meilleures conditions. Votre enfant aura par la suite un véritable plaisir à s’épanouir dans cette pièce sublimée spécialement pour son bien-être.

peinture, Pixabay – yg9301270

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Grossesse

La grossesse et le tabac ne font pas bon ménage, il impacterait le poids du bébé

Grossesse et tabac sont deux mots qui ne vont pas ensemble. Une femme enceinte qui fume s’expose …

Réagissez !