Accueil / Grossesse / Premier enfant : l’âge des mamans a reculé à 28.5 ans en France

Premier enfant : l’âge des mamans a reculé à 28.5 ans en France

Les femmes actuellement ont leur enfant de plus en plus tard. Selon une étude danoise, les femmes entre 30 et 40 ans qui mettent au monde des enfants seraient en fait de bien meilleures mères que les autres. Les travaux réalisés ont été publiés dans l’Européan Journal of Developmental Psychology. La maturité acquise serait un point fort pour participer à l’éducation. A cet âge, les femmes sont en général plus patientes, plus tolérantes, moins impulsives, la relation avec les autres est plus fluide, elles ont aussi un niveau d’éducation plus élevé, tous ces facteurs sont un plus pour les enfants.

Bébé

Être mère à 30 ans, c’est un plus pour les enfants

Au Danemark, l’âge moyen de la première grossesse est de 30,9 ans, le nombre de femmes âgées de 40 ans menant une grossesse à terme a quadruplé depuis les années 1985. En France, les femmes se donnent du temps pour mettre en marche une première grossesse, en moyenne vers 28 ans. En effet, les femmes attendent la trentaine pour fonder un foyer, elles préfèrent mener à bien leurs études, leur carrière, elles veulent prendre le temps pour s’installer plus confortablement, trouver le bon partenaire qui deviendra le père des enfants. Bien sûr, il ne faut pas négliger les risques d’une grossesse tardive même si elles sont désormais de mieux en mieux pris en charge, plus de 28.000 femmes âgées de 40 ans ont accouché en 2007 alors qu’elles n’étaient que 8 000 en 1978. L’âge est un facteur qui influence la fertilité mais d’autres paramètres ont aussi une incidence, par exemple le style de vie.

Cette maturité peut faire toute la différence en matière d’éducation

Selon l’étude danoise qui a suivi plus de 5 000 femmes âgées de 17 à 47 ans qui ont donné naissance à leur premier enfant, les experts ont pu constater que ceux entre 7 et 11 ans qui ont une maman de plus de 30 ans auraient moins de difficultés comportementales, sociales, émotionnelles. Avec l’âge, on acquiert un certain recul sur la vie, les évènements, la situation financière est plus stable ce qui réduit le stress, l’insécurité. Cela peut donner aux enfants une certaine stabilité, un confort psychologique non négligeable selon des propos soulignés par le psychologue et auteur de l’étude. L’épanouissement d’un enfant ne dépend-il que de l’âge de la mère ? La notion de bonne ou de mauvaise maman reste une vaste discussion, le seul critère qui paraît à ce jour important, c’est l’amour que l’on porte à son enfant, on peut aimer à 20, à 30 comme à 40 ans.

Bébé, Pixabay – Pexels

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Compléments alimentaires

Compléments alimentaires : l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation rappelle aux femmes enceintes de ne pas consommer sans avis médical

Ce genre de produis connaissent un vrai engouement auprès des consommateurs. Ils sont vendus dans …

Réagissez !